††
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Et voila, l'aventure touche à sa fin ~ Forum Fermé. Bonne continuation à tous.

Partagez|

« La jalousie est un sentiment qui dérape ! » [Phoebe, Nolween]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Nolween Smith


MessageSujet: « La jalousie est un sentiment qui dérape ! » [Phoebe, Nolween] Sam 25 Mai - 18:41


© Yamashita sur Epicode

© Tumblr

« La jalousie est un sentiment qui dérape ! »



C’était une matinée de printemps, le temps me semblait doux à travers les vitres de la salle commune. Nous étions un dimanche matin, et Tom était partit s’entrainer sur le terrain de Quidditch. Il comptait y passer la matinée, à voguer au gré du vent sur son balai. Il m’avait donc gentiment demandé un petit service :

« No’, tu pourrais, s’il te plait, monter à la volière envoyer une lettre pour moi ? »

Il m’avait regardé de son air le plus doux et j’avais accepté en lui faisant un bisou. Il était partit, à travers le portait de la vielle dame, tout insouciant et tout heureux de la journée qui l’attendait. Moi je le regardais partir en souriant. Je décidais de mettre sa demande à exécution de suite, et me levais de mon fauteuil, où j’étais matinalement en train de faire mes devoirs. Channelle s’empressa de sauter de mes genoux en grognant alors que je me levais. Je la caressais avec douceur entre les oreilles pour la consoler, et elle ronronna bruyamment. Puis je pris la lettre que mon frère m’avait posée sur la table avec de sortir de la salle commune, abandonnant mes affaires derrière moi. Je marchais tranquillement dans les couloirs, ma persane sur mes talons. Je me retournais plusieurs fois pour la faire filer, mais rien n’y faisait, elle restait collée à moi. En approchant de l’escalier de la volière, elle disparu cependant. La dernière fois qu’elle y était montée, elle avait tellement surexcité les oiseaux qu’elle avait eus plus peur qu’eux, et ne pouvait plus voir un hibou ou une chouette sans décamper à pleine pattes. C’était très amusant à voir, mais je voulais éviter une crise cardiaque à ses pauvres petits oiseaux comme à ma petite Channelle. Je montais donc seule dans la volière, et commençais à chercher la petite chouette de mon frère, en évitant de mon mieux les plumes et les fientes qui peuplaient le sol. Je vis soudain Athéna, la chouette chevêchette de Tom, coincée entre deux hiboux grands ducs. Je prenais la petite sur mon bras, et lui donnais quelques graines « MiamHibou » que Tom m’avais donné avant de partir. Elle les becta avec délice, et parut de bonne humeur, d’autant plus quand je lui montrais le parchemin que je tenais à la main. Elle semblait ravie de s’envoler loin des grands ducs qui la regardaient de haut, et piailla avec impatience. J’entourais à sa patte le parchemin, et la laissais s’envoler. Je savais que la lettre de Tom était adressée à notre père, et ça me chagrinais un peu… Il était bien le seul à recevoir des lettres de Papa, et à pouvoir en envoyer… En même temps, il était le seul à être aimé de notre père. Je chassais ses pensées négatives de mon esprit et fixais le ciel bleu de ce dimanche matin, qui allait sans doute être des plus calmes.




Dernière édition par Nolween Smith le Mar 9 Juil - 1:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PhoebeI learn to live half alive...
avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Phoebe L. Parker

∆ Age : 22
∆ Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: « La jalousie est un sentiment qui dérape ! » [Phoebe, Nolween] Dim 26 Mai - 7:37


Nolween Ҩ Phoebe




Ҩ « Des plus profonds désirs naissent souvent les haines les plus mortelles. » Socrate


Encore une nuit blanche. Enfin presque, à l'exception faite d'une heure ou deux de sommeil dont je me serais bien passée compte tenu de mes rêves. Ou plutôt cauchemars. Non, même pas en fait : de mes souvenirs. Bref. Cela faisait cinq ans que c'était ainsi, cela n'allait pas changer. J'avais l'habitude.
Après avoir erré ça et là dans la forêt, j'avais décidé de revenir vers le château. Mais pas à la salle commune. Ni à la grande salle. Non, j'avais envie de rendre une petite visite à ma chouette. Pour beaucoup, les chouettes et les hiboux ne sont que des animaux faisant office de facteur, pour moi, elle était mon amie. Je gravis donc tranquillement les marches menant à la volière. Il faisait inhabituellement bon pour une journée de janvier, mais je savais bien que cela ne durerait pas. Le froid l'emportait toujours.
Arrivée là haut, je vis que quelqu'un était déjà présent... et malheureusement pour moi, c'était Nolween. Pourquoi devais-je être confrontée à elle dès le matin ? Je devais déjà la supporter dans la salle commune des griffondors, et dans quelques cours, c'était suffisant non ? Heureusement, nous ne partagions pas le même dortoir, sinon nous nous serions probablement étripées. Je n'avais pas peur d'elle, même si elle était en quelque sorte ma rivale, mais l'avoir dans mon champ de vision dès le matin, je trouvais cela un peu cruel tout de même. Décidant de ne pas prêter attention à elle, je m'avançais vers ma petite Hope qui, dès qu'elle me vit, vint se poser sur mon épaule pour frotter sa tête contre ma joue. Je souris et la caressais.
Nolween et moi aurions sans doute pu nous entendre sans problème si il n'y avait pas eut deux hommes dans notre vie auxquels nous tenions plus ou moins. Je serais même susceptible de dire trois. D'abord, il y avait Lins. A la base, cela ne me dérangeais pas plus que cela qu'elle soit amie avec, mais le fait qu'elle veuille m'évincée me mettait hors de mes gonds. Je connais Lins depuis bien plus longtemps qu'elle, ce n'était pas à moi de dégager ! Non mais elle rêvait en couleur la p'tite ! Malheureusement pour elle, j'étais convaincue que Lins ne me laisserait jamais tomber, et qu'il ne ferait jamais un choix entre nous deux. Mais depuis qu'elle voulait prendre MA place, je ne pouvais pas me faire à l'idée qu'elle puisse tenter de se faire une place plus grande dans le coeur de Lins. J'avais besoin de son amitié, j'avais besoin du Lins que j'avais toujours connu, pas que cette pimbêche change toute la donne. Si Lins ne l'appréciait pas, je l'aurais volontiers exterminée.
Ensuite il y avait Ezreal. Mon ex, présentement son petit ami. Pour le coup, c'était elle qui cherchait la petite bête, parce que j'étais vaccinée à vie de cet homme ( et de tous les autres ), je ne risquais pas de tenter de le lui piquer. Et dans la mesure où c'était lui qui m'avait larguée pour une raison franchement minable, je doutais fort qu'il ait l'idée farfelue de revenir vers moi, et quand bien même le ferait-il, il le regretterait bien. Non, franchement, au contraire, qu'elle reste avec un salaud à la gueule d'ange, moi cela ne me concernait pas, et si il la rendait triste, cela serait un superbe bonus pour moi. Mais c'était plutôt intéressant et flatteur qu'elle puisse penser que j'étais un danger pour elle vis à vis d'Ezreal...
Et enfin, j'étais presque certaine qu'il y avait Tom, son petit frère. Compte tenu des deux explications précédente, comme son esprit quelques peu dérangé à penser que je lui volais son ami et que j'allais lui voler son petit ami, j'étais presque sûre qu'elle pensait que j'allais lui voler son frère.
Comme vous l'avez comprit, je ne peux pas la supporter. Le simple fait de penser à elle me faisait bouillir de l'intérieur, mais heureusement, je restais stoïque, comme toujours.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nyada.forumactif.fr/

avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Nolween Smith


MessageSujet: Re: « La jalousie est un sentiment qui dérape ! » [Phoebe, Nolween] Dim 26 Mai - 14:07


© Yamashita sur Epicode

© Tumblr

« La jalousie est un sentiment qui dérape ! »



Les yeux levés au ciel, j'entendis soudain du bruit dans les escaliers de la volière. Je décidais de ne pas me retourner, après tout, je me contrefichais bien de qui cela pouvait bien être. J'essayais au loin d'apercevoir le terrain de Quidditch, ainsi que mon petit ange de frère qui devait y voler. Le reflet du soleil m'empêchait cependant de distinguer quoi que ce soit. Bon, puisque je ne voyais rien, ça ne servait à rien que je reste là plus longtemps… Dans la salle commune, mes devoirs m’attendaient, toujours posés sur la table, et Channelle devait s’impatienter. Je me retournais donc brusquement, prête à partir, quand je tombais nez à nez (ou plutôt nez à dos) avec… Phoebe. Mon rêve… ! Ma bouche se crispa d’un coup. Il est vrai que je ne l’aimais pas beaucoup… Pas du tout même. Phoebe était une des rares personnes par lesquelles je me sentais menacée. Il avait en effet fallu qu’elle se rapproche des trois hommes les plus importants de ma vie, à savoir Ezreal, Lins, et Tom. Pour le premier, il est vrai, elle n’y pouvait rien. Et ma jalousie envers elle n’était que stupidité, je voulais bien l’admettre. Mais c’était difficile de ne pas se sentir menacée quand on savait qu’Ezreal avait été très amoureux d’elle, et même si c’est lui qui l’avait quitté, il pouvait très bien changer d’avis ! Surtout qu’il l’avait quitté parce qu’elle n’était pas assez « expressive » envers lui. Si cela changeait du jour au lendemain, et si Phoebe montrait plus de sentiments à Ez’, pourquoi ne retomberait-il pas sous son charme ? Comment peut-on avoir une telle garantie des sentiments de chacun ?

Donc voilà, Ezreal, c’était une chose. Lins, c’en était une autre. Là, pour le coup, ma jalousie était justifiée, et c’était elle la garce dans l’histoire. Je ne savais pas ce qu’elle avait à lui tourner autour sans arrêt, à croire qu’elle pensait que c’était ELLE sa meilleure amie. Fallait pas déconner quand même… J’étais pas vraiment jalouse de ses amies en général, tant que chacun gardait sa place. Mais je la soupçonnais de vouloir prendre la mienne, et ça me tapait franchement sur le système. Lins la connaissait depuis longtemps, et si il ne l’avait pas choisi elle comme meilleure amie, c’était son problème à elle ! Qu’elle soit jalouse, j’en avais rien à faire, mais qu’elle continue à faire celle qui connaissait Lins mieux que quiconque m’exaspérait. Quant à Tom… Là non plus, je ne comprenais pas. Elle avait cette attitude de grande sœur avec lui, qui me donnait franchement envie de vomir. Elle rêvait d’être à ma place ou quoi, pour s’accaparer tous les gens que j’aimais ? Qu’elle aille voir ailleurs franchement ! Tom était tout mignon, c’est vrai, et puis lui, du moment qu’on soit gentil avec lui, il rendait toujours la pareille. Mais je ne savais pas trop ce que lui voulait Phoebe. Y avait des histoire bizarres qui circulaient sur elle, et je m’inquiétais pas vraiment mais j’étais juste attentive aux fréquentations de mon frère. Rien de plus normal en somme !

Bon, j’avais bien conscience que cette tension entre nous était un peu puérile, mais je ne pouvais pas m’en empêcher. Surtout que j’avais conscience au fond de moi que s’il n’y avait pas eu ses trois garçons entre nous, Phoebe et moi nous serions très bien entendus et serions même probablement amies. Mais là… Rien que le fait d’y penser me hérissait les poils, et je ne pouvais m’empêcher d’adopter l’attitude défensive d’une lionne qui protège ses trois petits : Ezreal, Lins, Tom.

« Bon, Nolween, calme-toi » m’évertuais-je à penser. Ca ne servait à rien de m’énerver si tôt le matin, pour rien, alors que j’avais beaucoup mieux à faire. D’ailleurs, Phoebe me tournait le dos, occupée avec une petite chouette, et je n’étais même pas sûre qu’elle m’ait vue ! Je passais donc, mine de rien, derrière elle, évitant avec joie un énervement inutile. C’était sans compter sur une maladresse malvenue qui me fit la bousculer légèrement. Oups. Zut. Je relevais les yeux vers elle, me préparant à la tempête.





Dernière édition par Nolween Smith le Mer 29 Mai - 9:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PhoebeI learn to live half alive...
avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Phoebe L. Parker

∆ Age : 22
∆ Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: « La jalousie est un sentiment qui dérape ! » [Phoebe, Nolween] Dim 26 Mai - 15:46


Nolween Ҩ Phoebe




Ҩ « Des plus profonds désirs naissent souvent les haines les plus mortelles. » Socrate


Je devais me calmer, mais je n'y parvenais pas. Je savais que, d'un point de vue extérieur, j'étais égale à moi même, sans émotions, impassible... Phoebe quoi ! Mais à l'intérieur de moi, je nourrissais des envies de meurtres et m'imaginais les pires tortures. Oui, notez le, il n'est jamais bon d'être mon ennemie, surtout quand on n'a pas les même capacités de magies noires que les mangemorts ( d'ailleurs ça me fait penser qu'il faut que je continue ce livre que j'avais acheté... ). Avec moi tous les coups son permis, je n'hésite pas à aller loin, très loin, lorsque la situation me le permet. La preuve, j'utilise les Sortilèges Impardonnables sans même l'avoir sur la conscience derrière ! Lorsque je m'y mettais, je pouvais être sadique, c'est d'ailleurs pour cela que je voulais tant connaitre la magie noire, afin de pouvoir réaliser toutes ces tortures que j'aimais à planifier à l'encontre de mes ennemis, et par ennemis j'entend, à la base, les mangemorts. Mais cette Smith mettait les nerfs à vif, comme un chat joue avec pelote de laine. Alors j'avais vraiment envie de faire d'elle mon cobaye. Elle avait de la chance qu'elle soit amie avec Lins, je le répète. Parce que ce n'était que par respect pour lui que je me maîtrisais. Parce que c'est cela l'amitié. Faire passer les désirs de l'autre avant les siens.
Je l'entendis commencer à partir, toutefois, elle ne manqua pas au passage de me bousculer. Elle leva les yeux vers moi, rencontrant mon regard, glacial.
-Retente ta chance quand je serais plus prêt du bord, avec un peu de chance t'arriveras à te débarrasser de moi, lançais-je d'un ton qui ne laissait présager ni calme, ni tempête. Ce qui ne voulait pas dire pour autant qu'il fallait penser que tout allait bien Madame la Marquise, au contraire la situation pourrait déraper en un claquement de doigts !
Je ne savais pas si elle avait fait exprès de me pousser ou si c'était accidentel, mais j'étais certaine qu'elle avait autant envie de se débarrasser de moi que moi d'elle, peut-être qu'inconsciemment, elle avait vraiment envie de me jeter par dessus bord... Consciemment aussi remarquez. Bon sang, pourquoi c'était aussi compliqué de s'accepter l'une l'autre sans se chercher des noises ?! Ah si. Je sais. C'est la concurrence de " Qui se fera la plus appréciée de Lins ", et " Laquelle lui prouvera le plus son amitié ". C'était débile, je le sais. Et si elle a un peu plus d'intelligence qu'elle ne semble en avoir ( c'est pas gagné de ce côté là... ), elle le sait aussi. Mais dans la pratique, c'est pas aussi simple. Comme des aimants qui s'opposent. Vous pourrez tout faire pour tenter de les réunir, ils se rejetteront toujours. C'était comme ça, rien ni personne ne pourrait rien n'y changer. Et il en était de même pour nous.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nyada.forumactif.fr/

avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Nolween Smith


MessageSujet: Re: « La jalousie est un sentiment qui dérape ! » [Phoebe, Nolween] Mer 29 Mai - 9:34


© Yamashita sur Epicode

© Tumblr

« La jalousie est un sentiment qui dérape ! »



Je levais les yeux vers Phoebe, plongeant dans son regard gelé. Hé, qu’est ce qu’elle avait ?! Je n’avais pas fais exprès. Apparemment, elle semblait tout comme moi, éviter ma compagnie. Pourquoi avais-je donc trébuché ?! Cela nous aurait évité à toutes les deux une mauvaise entrevue.

-Retente ta chance quand je serais plus prêt du bord, avec un peu de chance t'arriveras à te débarrasser de moi.

Son ton était neutre, sans aucune intonation particulière. Cependant, ses paroles ne laissaient pas présager un bon moment à passer.

-Oui, tu as raison. J’essaierais de te pousser un peu plus fort aussi la prochaine fois, j’ai été douce aujourd’hui. Une faiblesse de ma part, ou un acte manqué.

Mon regard n’étais pas glacial contrairement au sien, mais bouillant de rage, et j’étais sûre qu’elle pouvait y voir toute ma rancœur. Mais bon, cela ne servait à rien de s’acharner plus longtemps.

-Sérieusement, j’ai pas fais exprès de te pousser. J’ai trébuché. Alors te sens pas visé au moindre de mes gestes.

C’était vrai… C’aurait été quelqu’un d’autre, je l’aurais probablement poussé pareillement. Mais il fallait que ce soit Phoebe, ce matin calme et doux. Je n’avais pas réellement envie d’une confrontation, qui ne nous apporterait rien, je le savais. Pourtant, il semblait prédestiné que nous nous affrontions aujourd’hui. En effet, quelles étaient les chances, pour qu’un simple matin, si tôt, deux jeunes filles qui ne s’aimaient pas du tout, se retrouvent dans un endroit si exigu de l’immense château, et se bousculent ? Les chances étaient infimes. Donc, pour moi, c’était un coup du sort. Le destin, la fatalité, ou tout ce que vous voudrez.
Je sentais l’énervement parcourir mes veines. C’était plus fort que moi… A la vue de Phoebe, je ne pouvais m’empêcher d’être en colère. Étrange, et surtout puéril j’en avais conscience. Mais à voir ses yeux tout aussi noirs, je supposais qu’elle ressentait exactement la même chose, ce qui ne laissait présager rien de bon.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PhoebeI learn to live half alive...
avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Phoebe L. Parker

∆ Age : 22
∆ Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: « La jalousie est un sentiment qui dérape ! » [Phoebe, Nolween] Sam 1 Juin - 14:57


Nolween Ҩ Phoebe




Ҩ « Des plus profonds désirs naissent souvent les haines les plus mortelles. » Socrate


-Oui, tu as raison. J’essaierais de te pousser un peu plus fort aussi la prochaine fois, j’ai été douce aujourd’hui. Une faiblesse de ma part, ou un acte manqué.
L'ironie se sentait dans chacun de ses mots, ce qui eut le don de m'exaspérer un peu plus. Il m'était juste impossible de supporter cette fille. Quoi qu'elle dise, quoi qu'elle fasse, je ne pourrais pas réellement rester impassible. A croire que nous étions faites pour nous détester !
-Sérieusement, j’ai pas fais exprès de te pousser. J’ai trébuché. Alors te sens pas visé au moindre de mes gestes.
La coïncidence me semblait trop grande, or voilà bien longtemps que je ne croyais plus aux coïncidences. Malheureusement, je n'avais aucune preuve prouvant le contraire de ce qu'elle affirmait, et le pire de l'histoire, c'est qu'elle disait peut-être vrai.
-Tu as raison, de toute manière ce n'est pas toi qui pourrait me nuire de quelque manière que ce soit, lançais-je en la détaillant des pieds à la tête comme si j'avais en face de moi une petite fille vêtue de manière ridicule. Et pourtant je suis sûre que ce n'est pas faute de le vouloir... ajoutais-je, l'air faussement désolée. Ne t'inquiète pas, tu deviendras assez forte... un jour. Quoi que... ne te forge pas de faux espoirs tout de suite, ce jour n'est pas là d'arriver, faut te faire une raison !
C'était absolument ridicule, et à ma plus grande honte, je dois bien admettre que je n'avais jamais été plus puérile qu'en la présence de Nolween. Au pire, je pourrais tout bonnement l'ignorer royalement, mais ça, c'était plus facile à dire qu'à faire. Une fois face à elle, je ne pouvais que réagir comme ça. Et désirer au plus profond de moi de l'éliminer. Un peu comme si me place à la TSA se jouait avec elle et que je la considérais comme un véritable danger pour moi, parce que sa voix serait presque aussi bonne que la mienne, voire meilleure ( ce n'est heureusement qu'une comparaison hypothétique, en réalité personne et encore moins celle là ne pourrait me surpasser ! ) : il fallait que je la batte et qu'elle morde la poussière.
Ma chouette ne semblait pas non plus bien disposée à l'égard de Nolween, comme si elle ressentait ma haine envers elle. Bien que l'idée de voir ma Hope becqueter ma rivale et de voir cette dernière couverte de sang m'attire particulièrement, je jugeais plus prudent pour Hope de rester tranquillement dans son coin, à vaquer à ses occupations d'adorable petite chouette. Je la reposais donc sur un perchoir, lui donnant une dernière caresse avant de reposer les yeux sur l'objet de ma colère.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nyada.forumactif.fr/

avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Nolween Smith


MessageSujet: Re: « La jalousie est un sentiment qui dérape ! » [Phoebe, Nolween] Mar 9 Juil - 1:15


© Yamashita sur Epicode

© Tumblr

« La jalousie est un sentiment qui dérape ! »



Phoebe me regardait de haut, son regard dédaigneux pesant sur toute ma personne. J'avais envie de lui cracher à la figure, attitude agressive qui ne me ressemblait pas mais qui m'aurait sérieusement soulagé ce matin là.  

-Tu as raison, de toute manière ce n'est pas toi qui pourrait me nuire de quelque manière que ce soit.  Et pourtant je suis sûre que ce n'est pas faute de le vouloir...Ne t'inquiète pas, tu deviendras assez forte... un jour. Quoi que... ne te forge pas de faux espoirs tout de suite, ce jour n'est pas là d'arriver, faut te faire une raison !

Elle détallait ma tenue de bas en haut, me reluquant avec son regard le plus hautain. Rhhhha, ce qu'elle pouvait m'exaspérer ! Je sortis discrètement ma baguette de ma poche avant de prononcer la formule dans ma tête, en bon sortilège informulé : "Aguamenti"

Un puissant jet d'eau jaillit de ma baguette, en plein sur les habits de Phoebe. C'était puéril, mais ça faisait du bien. Elle était trempée des pieds à la tête, paraissant assez choquée d'avoir reçu une giclée d'eau glacée à la figure. Ou bien était ce moi qui m'imaginait cela, tout au plaisir de lui avoir jeter ce mauvais sort ?

"Oups, pardon. Mais tu avais une petite tâche sur ton col."

Je n'avais pu m'en empêcher, et c'était vraiment délicieux ! Même si je ne doutais pas une seconde que notre entretien n'allait pas en rester là, et n'allait pas non plus prendre de meilleure tournure... Je pensais même déjà qu'il faudrait sans doute quelqu'un pour nous séparer, avant que l'une de nous ne finisse par se retrouver "malencontreusement" à l'infirmerie.




Dernière édition par Nolween Smith le Mer 24 Juil - 19:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♛ L'intello de service ♕
avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Lins Icho

∆ Age : 23
∆ Localisation : Poudlard/Londres

MessageSujet: Re: « La jalousie est un sentiment qui dérape ! » [Phoebe, Nolween] Mar 9 Juil - 23:47

La chute restait lente et douloureuse. Semblable à celle où l'on se cogne le genou contre le sol en avant, les mains plaquées au sol pour s'aider à se relever et reprendre du courage. Dans sa tête, c'était un effort similaire que Lins devait accomplir. Voilà 1 mois et demi déjà que sa mère était en cure de désintox dans un hopital moldu londonien et que sa bien aimée s'était envolée pour le ciel, il y a 1 mois de cela. Et malgré qu'il avait tenté de tout mettre en oeuvre pour faire son deuil très silencieusement, tout s'était finalement répercuté autour de lui, comme l'effet d'une bombe qui explose. En tout cas, il ne s'agissait pas du tout de l'effet attendu par le jeune homme qui avait pourtant tenté de demeurer discret tout au long de ces semaines.

Ses 18 ans ne lui tirèrent pas les vers du nez. D'ailleurs il l'avait même oublié. 1 an de plus ou de moins, tant pis. Il était majeure, savait transplaner et ne devait plus se contenter d'utiliser sa magie qu'à Poudlard. Ca lui suffisait désormais. Mais pourtant, cette célébration n'eut jamais lieu. Bien que ses parents s'en soient souvenu, mais c'était à l'hopital. Bonjour l'ambiance. De plus, Mrs Icho, qui reprenait des couleurs et de l'animosité, aurait été capable d'hurler aussi " Mon grand fils a 18 ans, quel bonheur! L'an prochain il entrera en tant que médicomage, sans doute aux secteurs des pathologies magiques, là vous saisissez? " à l'infirmière moldue de service. Sous l'effet de la morphine, sans nul doute.

Et maintenant, le mois de février avait progressivement balayé le mois de janvier, et à Poudlard, on sentait qu'une nouvelle page se tournait et donnait naissance à une nouvelle ère. Lins déambulait tranquillement dans le parc de Poudlard, en pleine matinée. Il s'était remis petit à petit à reprendre de la vie sociale, à manger - bien qu'il ait encore un maigre appétit par rapport à avant vu que son estomac s'était accoutumé à ne presque rien manger - à boire sainement et à dormir un peu plus la nuit. Il avait meilleure mine, certes, mais la récupération n'était pas tout à fait établie, il y avait du chemin encore à parcourir car il ne se situait qu'au début de son rétablissement, tant psychique que physiologique.

Il profita de s'être plongé dans ses songes pour réfléchir à une lettre qu'il enverrait jusqu'à son père à Londres pour demander l'état de sa mère à présent. En toute logique, Alice Watson serait bientôt apte à se réintégrer dans son rôle de femme forte et de mère douce à la fois. Lins se rendit du coup pour la première fois depuis plusieurs mois, à la Volière. Mais visiblement, lorsqu'il monta les marches, il entendit une conversation plutôt mouvementée de l'autre côté de la porte. Il descendit et contourna la tour de la Volière pour observer à travers une fenêtre qui ne comportait pas de vitre. Ses yeux ronds mais aussi perplexes, le jeune homme regarda dedans deux femmes, Nolween & Phoebe, se faire affront.


 -Tu as raison, de toute manière ce n'est pas toi qui pourrait me nuire de quelque manière que ce soit.  Et pourtant je suis sûre que ce n'est pas faute de le vouloir...Ne t'inquiète pas, tu deviendras assez forte... un jour. Quoi que... ne te forge pas de faux espoirs tout de suite, ce jour n'est pas là d'arriver, faut te faire une raison !

Aucune des deux ne s'étaient aperçus de sa présence, et Lins se complaisait à les observer à leur insu. Ainsi, il pourrait savoir ce qui les agite tant sans avoir à leur demander, et qu'elles exagèrent dans leurs propos. Il démêlerait les raisons dans les reproches de chacune. Mais ça ne semblait pas s'arrêter là. Nolween sortit en douce sa baguette et fit jaillir un jet d'eau sur Phoebe, tandis que Lins, horrifié, hurla :

« Non ! »
[/color]

"Oups, pardon. Mais tu avais une petite tâche sur ton col." 

Désormais découvert par son cri, le Serdaigle sortit de sa cachette et courut en ouvrant violemment la porte, sa baguette pointée sur Phoebe, puis prononça simplement :

« Tergeo. »
[/font][/color]


Celle-ci se retrouva dès lors toute propre, sans aucune goutte d'eau sur elle. Ensuite, Lins prit un visage un peu curieux et agacé à la fois.

« Qu'est-ce qui se passe ici ? »
[/font][/color]
[/font]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PhoebeI learn to live half alive...
avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Phoebe L. Parker

∆ Age : 22
∆ Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: « La jalousie est un sentiment qui dérape ! » [Phoebe, Nolween] Mer 10 Juil - 6:13


Nolween Ҩ Phoebe




 Ҩ « Des plus profonds désirs naissent souvent les haines les plus mortelles. » Socrate



Sans que je puisse m'y attendre, je me retrouvais trempée des pieds à la tête. Un peu surprise, je regardais Nolween qui semblait assez fière d'elle.
-Non !
Lins ? Mais qu'est-ce qu'il faisait là ?! Et... et depuis quand il était là au juste ?
-Oups, pardon. Mais tu avais une petite tâche sur ton col.
Minable, de chez minable. Cette fille n'est qu'un pauvre agneau qui tente désespérément de jouer au grand méchant loup, sauf que c'est moi qui vais la bouffer au final. Pathétique...
-Oh je t'en prie. T'as vraiment pas mieux en réserve ? Tu crois sincèrement qu'un peu d'eau froide et une petite réplique idiote va suffire à me rabaisser ? Pauvre, petite et innocente Nolween. C'est bien mal me connaitre.
Pendant ce temps, Lins m'avait séchée, chose que j'aurais fait moi même remarquez... enfin, j'allais pas lui reprocher de l'avoir fait, c'était gentil de sa part. Ok. Maintenant deux solutions : je continue la petite guerre comme si Lins n'était pas là et on risque toutes les deux de perdre son amitié parce qu'il va nous prendre pour des idiotes finies, soit je calme le jeu jusqu'à ce qu'il parte et après on reprendra la bagarre... hm... oui, solution numéro deux.
-Qu'est-ce qui se passe ici ?
Je jetais un regard furtif sur ma rivale, prenant un air dégagé comme si rien ne venait de se passer.
-Rien, absolument rien.. Que veux-tu qu'il y ait ? C'est juste deux a... filles qui se parlent.
J'allais dire " deux amies " mais non, attendez là, on va pas pousser le bouchon non plus ! Même moi j'y croirais pas ! Et puis, compte tenu de ce qu'il avait vu, avec la meilleure volonté du monde, je n'aurais jamais réussi à lui faire croire un instant que Nolween et moi étions amies. Impossible. Toutefois je me rapprochais d'elle, souriante, me mettant à ses côtés et regardant Lins.
-Tu vois ? Tout se passe bien. N'est-ce pas Nolween ?
Je la regardais, la défiant presque de me contredire. Si elle était intelligente, elle aurait la présence d'esprit de me suivre. Après tout, c'était dans son intérêt non ? D'un autre côté, c'est vrai qu'elle pouvait me faire passer pour la méchante de l'histoire, comme ça elle assurait ses chances de garder son ami, et les miennes de le perdre. Bof... au pire. Qu'elle essaye. Quand on a plus rien à perdre, on peut bien tout tenter non ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nyada.forumactif.fr/

avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Nolween Smith


MessageSujet: Re: « La jalousie est un sentiment qui dérape ! » [Phoebe, Nolween] Mer 24 Juil - 19:22


© Yamashita sur Epicode

© Tumblr

« La jalousie est un sentiment qui dérape ! »



Lins avait débarqué. En plein milieu de notre chahutage. Je grognais. Franchement, il fallait que ce soit lui qui arrive ! Lui, une des causes de notre mésentente ! J'aurais préféré qu'il attende un peu avant de débarqué, que je puisse régler son compte à cette peste de Phoebe. Il s'empressa de sécher cette dernière, je grognais plus fort. Sérieusement, elle n'était pas assez grande pour se débrouiller toute seule ? Il fallait absolument qu'elle ai son Lins comme sauveur ? Elle l'avait appelé pour qu'il vienne ou quoi ?! La venue de mon meilleur ami (j'insistais dans mon esprit sur le "MON". Il était à moi, merde !) n'avait fait que m’exaspérer d'avantage. Je m'exclamais sur un ton mauvais :

"Tu peux la laisser Lins. Elle n'a quand même pas besoin de toi pour sécher ses vêtements."

Le jeune homme nous avait ensuite demander ce qui se passait. J'avais franchement envie de lui cracher ma haine envers Phoebe à la figure. Mais ce n'était ni nécessaire, ni judicieux, ce que Phoebe comprit bien, malgré sa stupidité. Elle affirma, devant la question de Lins :

-Rien, absolument rien.. Que veux-tu qu'il y ait ? C'est juste deux a... filles qui se parlent.

Bon. Elle avait eu raison de dire ça. Déjà, ça évitait à Lins de se fâcher après nous, et en plus, cela nous laissait le loisir de finir notre combat plus tard. En la voyant s'approcher de moi, je pris sur moi pour ne pas la repousser, et, en tenant de sourire, je confirmais :

"Oui elle a raison. Il n'y a rien. On était simplement en train de ... Discuter. Voilà."

Hmm. Je n'étais peut être pas très convaincante mais après tout, c'était difficile de faire semblant devant Lins, surtout à propos de cette idiote de Phoebe.




Dernière édition par Nolween Smith le Dim 18 Aoû - 14:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♛ L'intello de service ♕
avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Lins Icho

∆ Age : 23
∆ Localisation : Poudlard/Londres

MessageSujet: Re: « La jalousie est un sentiment qui dérape ! » [Phoebe, Nolween] Lun 29 Juil - 16:00

"Tu peux la laisser Lins. Elle n'a quand même pas besoin de toi pour sécher ses vêtements."

Jamais encore il n'avait vu deux amies aussi proches de lui entrer dans une querelle aussi importante. Le comportement de Nolween l'avait profondément touché en plus de ça, il ne la pensait pas aussi vicieuse que pour utiliser sa baguette et asperger Phoebe. Bien entendu, quant à son habitude, Phoebe utilisait des mots pointus que lorsque parfois, lorsqu'ils avaient été en froid, Lins avait déjà entendu, mais il n'en était guère choqué pour autant car, lui aussi, avait cette fâcheuse tendance à parler sur un ton glacé car il maintenant son sang froid et son calme résolu. Ca lui faisait mal au coeur de les avoir regardé en train de s'embrouiller pour une histoire dont il n'avait pas encore connaissance et dont elles semblaient obstinément se refuser à lui expliquer. L'air un peu évasif et fuyant, Phoebe répondit la première et Nolween la suivit d'aussi près pour lui être complémentaire dans les propos mais Lins n'en était pas pour autant dupe.


 -Rien, absolument rien.. Que veux-tu qu'il y ait ? C'est juste deux a... filles qui se parlent. 

Oui elle a raison. Il n'y a rien. On était simplement en train de ... Discuter. Voilà." 

Lins haussa les sourcils, outré qu'on le prenne pour un parfait crétin. Elles osaient lui mentir. Un être aussi proche d'elle, elles osaient. Pour lui faire plaisir? Ca ne marchait pas avec lui. Le semblant restait une chose dont le Serdaigle était très loin d'apprécier. Toutefois, demeurant large d'esprit, il mit de côté l'hypothèse qu'elles ne se trouvaient pas dans une situation des plus hostiles et qu'elles s'étaient peut être juste emportées trop loin. C'est pourquoi le jeune homme laissa ses yeux s'éclaircir, et sa tête s'ombrager d'un écran de fumée qui lui ouvrit son accès à son don de voyance. Comme s'il avait trié des fichiers dans une mémoire d'ordinateur, il trouva immédiatement la vision qui concernait Phoebe et Nolween quelques mniutes avant son arrivée, elles pestiféraient, elles serraient les poings et leurs visages exprimaient la haine, ce qui monta au nez de Lins qui fit estomper sa vision en une fraction de seconde.

« Bien sûr, vous..parlementiez. » commença t-il sur un ton calme, et doux, comme avant qu'une tempête ne se prépare.

Il laissa quelques secondes s'écouler, contournant la pièce, l'air tout-à-fait serein, mais en bien sur, connaissant la vérité, il explosait de l'intérieur. Ensuite, revenu à sa place, plus personne n'était crédule. Elles n'avaient pu que remarquer que Lins s'était plongé dans ses visions, même si ça ne s'était produit que pendant une quinzaine de secondes, et donc elles savaient chacune, sauf pour celle qui n'avait pas deviné, qu'il connaissait la vérité. Le Serdaigle laissa durer la honte qu'elles devaient normalement ressentir, puis brisa le silence, d'une voix légèrement plus haute et sur un ton on ne peut plus sec.


« Dites moi..C'est jouissif de..mentir à son ami? Vous y avez plus à y gagner qu'en me disant ce qui c'était normalement passer, hein? Vous êtes ...loin de mes espérances. Franchement ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PhoebeI learn to live half alive...
avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Phoebe L. Parker

∆ Age : 22
∆ Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: « La jalousie est un sentiment qui dérape ! » [Phoebe, Nolween] Lun 29 Juil - 16:31


Nolween Ҩ Phoebe




 Ҩ « Des plus profonds désirs naissent souvent les haines les plus mortelles. » Socrate



Nolween eut la présence d'esprit de me suivre, qui l'eut cru ? Elle a quelque chose dans le cerveau, Dieu soit loué ! Ah merde, je crois plus en lui...
-Oui elle a raison. Il n'y a rien. On était simplement en train de ... Discuter. Voilà.
L'espace d'un instant, j'ai pensé que Lins nous avait cru. Après tout, j'étais bonne menteuse et Nolween... disons que pour une petite idiote débutante ce n'était pas si mal que ça. Mais Lins... que voulez vous. C'est Lins quoi. Qu'on le veuille ou non, il voit quand on ment. Et au sens littéral du terme encore, car il avait eut recours à son pouvoir pour le vérifier ! Ses yeux prenaient toujours une teinte différente lorsqu'il avait recours à son pouvoir. D'accord. Je déclare officiellement que Nolween et moi sommes dans un pétrin monstre dont se sortir risque de ne pas être simple. Qu'on dise la vérité ou non...
-Bien sûr, vous..parlementiez.
Je n'aimais pas ce ton. Lins était trop... doux, trop serein. Trop calme. Oui voilà le fond du problème, Lins était trop calme ! Enfin, compte tenu de la situation en tout cas. Les choses allaient mal finir. Et je sentais que la fin de cette entrevue ne serait bonne ni pour Nolween, ni pour moi. Oh non attendez... avec quelques larmes cette petite garce réussirait à l'amadouer. C'est pour moi que ça finira mal. Bon, tant pis. Si tel est le cas, je me ferais une raison. Je ne suis plus à ça près !
-Dites moi..C'est jouissif de..mentir à son ami? Vous y avez plus à y gagner qu'en me disant ce qui c'était normalement passer, hein? Vous êtes ...loin de mes espérances. Franchement !
Lins était rarement sec dans ses paroles. Mais quand il l'était... ça n'annonçait généralement rien de bon. Et c'est ce qui se passait en ce moment même... Je croisais les bras et le regardais.
-Tu as eus recours à tes visions, n'est-ce pas ? Oses me dire que tu ne nous prend pas pour de parfaites imbéciles heureuses. C'était un risque à courir, on l'a prit ce risque. De toute manière, on t'aurait dit la vérité direct, ça n'aurait pas forcément été mieux. Alors navrée de ne pas être celle que tu voudrais que je sois Lins. Mais t'inquiète pas, Miss Sainte-ni-touche va rattraper le coup, t'en aura au moins une sur les deux qui ne te décevra pas !
Je n'aimais pas l'idée d'avoir déçu Lins, mais là... là j'explosais. Tout ça à cause de cette petit peste ! Pourquoi elle se mettait constamment en travers de ma route je n'en sais rien, mais je vous jure que si je la retrouve l'année prochaine à New York je commettrais mon premier meurtre !!!! J'en avais marre, mais marre de cette fille ! Ca aurait pu être une belle journée, tranquille, mais non, non bien sûr, fallait qu'elle soit là et vienne pourrir cette journée. Cette fille est pire qu'une mauvaise herbe qu'on n'arrive pas à enlever définitivement de son jardin, elle terni à elle seule tout le décor ! Bon sang mais vivement que je parte moi...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nyada.forumactif.fr/

avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Nolween Smith


MessageSujet: Re: « La jalousie est un sentiment qui dérape ! » [Phoebe, Nolween] Dim 18 Aoû - 15:06


© Yamashita sur Epicode

© Tumblr

« La jalousie est un sentiment qui dérape ! »



Cela n'avait servi à rien, bien évidemment. Nos mensonges, devant Lins, étaient puérils et stupides, à l'instar de notre attitude quelques minutes avant son arrivée. Bien évidemment, je l'avais vu plonger dans ses visions pour deviner ce qui s'était passé. Ce petit moment d'absence qu'il avait quand il plongeait dans ces visions, Phoebe et moi y étions habituées, et j'étais persuadée qu'elle n'avait pas échappé à cela aujourd'hui. Donc il savait. Son ton doucereux me le confirma :

« Bien sûr, vous..parlementiez. »

Nous le connaissions trop bien pour savoir qu'il n'était pas dupe. Et j'en ressenti une profonde honte... Ce n'était pas dans mes habitudes de mentir à mes amis, encore moins à Lins, je crois même que ce n'était jamais arrivé jusque là. A quoi cela aurait-il servi ?! Il me connaissait par coeur, je n'avais rien à lui cacher, j'aimais tout lui dire... Sauf cette fois ci. Pourquoi ?! Parce que je savais bien que mon attitude ne ferait que décevoir Lins, et je n'avais aucune envie de voir cette déception dans ses yeux. Je n'avais pas pour habitude de le dégoûter, et je n'avais eu aucune envie que cela commence aujourd'hui. Voilà pourquoi, j'avais tenté, de façon irréfléchie, de lui cacher ce qu'il s'était passé. Or, je me rendais compte maintenant que cela n'avait fait qu'accentuer sa déception.  Il pouvait peut être comprendre notre attitude... Mais nos mensonges, non. C'était une chose qu'il ne supportait pas, et je le savais. J'avais été stupide, et je m'en voulais. Profondément. Lins ne fit d'ailleurs qu'enfoncer le couteau dans la plaie :

-Dites moi..C'est jouissif de..mentir à son ami? Vous y avez plus à y gagner qu'en me disant ce qui c'était normalement passer, hein? Vous êtes ...loin de mes espérances. Franchement !

Je restais muette face à ses paroles, toute penaude face à la déception que je lui inspirais. Qu'il soit déçu de Phoebe, ça, je n'en avais strictement rien à faire ! J’espérais même que ce ne serait pas la dernière fois ! Mais qu'il soit blessé par mon attitude, ça, c'était intolérable. Ce n'était pas une chose que j'étais en mesure d'accepter... Pourtant, je ne regrettais en rien ce qu'il s'était passé avec Phoebe. J'aurais même souhaité que cela aille plus loin. Lins avait seulement débarqué au mauvais moment, et c'est cela que je regrettais, tout comme le mensonge que je lui avais servi...

Phoebe n'avait pas été dupe quant à la vision de Lins, comme je le pensais. Elle le confirma oralement après le discours humiliant de Lins, alors que je restais encore muette :

-Tu as eus recours à tes visions, n'est-ce pas ? Oses me dire que tu ne nous prend pas pour de parfaites imbéciles heureuses. C'était un risque à courir, on l'a prit ce risque. De toute manière, on t'aurait dit la vérité direct, ça n'aurait pas forcément été mieux. Alors navrée de ne pas être celle que tu voudrais que je sois Lins. Mais t'inquiète pas, Miss Sainte-ni-touche va rattraper le coup, t'en aura au moins une sur les deux qui ne te décevra pas !

-Miss Sainte-ni-touche t'emmerde Phoebe. Tu ne vaux pas mieux dans ce domaine !

Je fusillais la demoiselle du regard avant de me tourner vers Lins, tentant de garder mes yeux plongés dans les siens :

-Pour ce qui est du reste, je m'excuse Lins. Je m'excuse de t'avoir menti, c'était vraiment stupide de te raconter des bobards. Pas seulement parce que tu es en mesure de deviner que c'est faux, mais surtout parce que ce n'est pas une attitude à adopter envers un ami. Pour cela, je suis désolée, vraiment. Pour ce qui est du reste, de mon attitude, je n'ai pas à m'excuser. Je me comporte comme il me plait de le faire avec Phoebe.





Dernière édition par Nolween Smith le Jeu 12 Sep - 7:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♛ L'intello de service ♕
avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Lins Icho

∆ Age : 23
∆ Localisation : Poudlard/Londres

MessageSujet: Re: « La jalousie est un sentiment qui dérape ! » [Phoebe, Nolween] Mar 20 Aoû - 10:39

Evidemment, ça ne lui plaisait pas du tout. Deux amies en train de se quereller, et certainement pour des queues de cerises. Mais ce n'était pas tout à fait ça qui le dérangeait le plus dans le fond, c'était de sentir cette odeur infâme du mensonge trainer dans les airs en ce moment même. Dégoûté de voir qu'elles avaient osé salir son amitié pour sauver leur discussion et la remettre à plus tard. Il avait pourtant espéré les écouter, les entendre dire ce qu'elles avaient sur le coeur, plus tôt que de les voir, le visage écarlate en train de s'hurler l'une sur l'autre et de finalement apprendre que, oui, elles se disputaient bien. Toutefois, les hostilités ne s'arrêtaient pas là, Phoebe le regarda et croisa les bras, visiblement exempté de toute culpabilité cette fois-ci, et c'était étrangement contraire à son habitude.

-Tu as eus recours à tes visions, n'est-ce pas ? Oses me dire que tu ne nous prend pas pour de parfaites imbéciles heureuses. C'était un risque à courir, on l'a prit ce risque. De toute manière, on t'aurait dit la vérité direct, ça n'aurait pas forcément été mieux. Alors navrée de ne pas être celle que tu voudrais que je sois Lins. Mais t'inquiète pas, Miss Sainte-ni-touche va rattraper le coup, t'en aura au moins une sur les deux qui ne te décevra pas !

-Miss Sainte-ni-touche t'emmerde Phoebe. Tu ne vaux pas mieux dans ce domaine ! 


« CA SUFFIT MAINTENANT.»

Son regard les foudroyait, sa voix avait été bien plus haute que de coutume, cependant, Lins demeurait étrangement calme. Et c'était vraiment contradictoire avec ce qu'on pensait qu'il allait faire, dans le style pêter un plomb comme il faisait durant la période où il avait perdu Elisea. Désormais, c'était une période révolue, il s'en remettait à peine certes, mais elle était révolue. Il venait juste de faire preuve devant elles de dureté, d'autorité mais de calme. Crier et rester calme, ne s'alliaient pourtant pas ensemble, mais chez Lins, c'était bien le cas.

Phoebe n'avait pas réellement été dans le même sens que lui, il ne parlait pas forcément de leur personnalité ou de leur caractère, il les connaissaient suffisamment assez pour ça, mais plutôt leurs comportements envers son amitié, qui étaient loin d'être dignes. Et c'était sans doute ce qui l'irritait le plus dans toute cette histoire. Mais la jeune femme semblait dire qu'il était trop tard pour remettre en question tout leur être.


« Je ne parle pas de vos personnalités, Phoebe, mais de votre attitude envers notre amitié, chez chacune. J'attends de vous l'honnêteté envers moi, comme je le fais pour vous,et regardez ce que j'en récolte. Le mensonge. Détrompe toi, si j'avais su la vérité directement, je ne vous aurais pas été désagréable, sache le. »

-Pour ce qui est du reste, je m'excuse Lins. Je m'excuse de t'avoir menti, c'était vraiment stupide de te raconter des bobards. Pas seulement parce que tu es en mesure de deviner que c'est faux, mais surtout parce que ce n'est pas une attitude à adopter envers un ami. Pour cela, je suis désolée, vraiment. Pour ce qui est du reste, de mon attitude, je n'ai pas à m'excuser. Je me comporte comme il me plait de le faire avec Phoebe. 

Nolween avait été la première à avoir eu cet instinct de vouloir préserver d'abord leur relation au lieu de vouloir entamer un débat sur les attentes de chacun. La première à s'excuser, Lins les acceptèrent en hochant la tête, mais de toute manière, il n'avait jamais eu de mal à pardonner qui que ce soit jusque maintenant. Et ça, elles le savaient et pouvaient s'en estimer heureuses, sinon les circonstances seraient devenues vraiment aggravantes.


« Bien..» dit-il en regardant successivement Phoebe et Nolween. « Et maintenant, laissez vous faire gentiment. C'est une technique pour parler calmement, et parler, je crois que c'est plus que nécessaire.»

Il prit d'abord une par les épaules pour l'emmener d'un côté du rez-de-chaussée, et il fit de même avec l'autre, mais au côté opposé.


« Parler en face face accroît le rythme cardiaque et libère plus facilement les pulsions. Voilà qui est une bonne chose, maintenant que vous êtes loin l'une de l'autre. Ah aussi : inspirez et expirez profondément plusieurs secondes. Ca vous fera du bien... Bon, ne parlez pas en même temps, mais je vous écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PhoebeI learn to live half alive...
avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Phoebe L. Parker

∆ Age : 22
∆ Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: « La jalousie est un sentiment qui dérape ! » [Phoebe, Nolween] Mar 20 Aoû - 11:21


Nolween Ҩ Phoebe




 Ҩ « Des plus profonds désirs naissent souvent les haines les plus mortelles. » Socrate



-Miss Sainte-ni-touche t'emmerde Phoebe. Tu ne vaux pas mieux dans ce domaine !
Je m'apprêtais à répliquer à cette vipère lubrique, mais Lins coupa court à cet échange de haine d'une voix si dure, si forte, si sûre que j'en venais à me demander si c'était bien mon Lins qui se trouvait face à nous.
-CA SUFFIT MAINTENANT.
Oh, et n'oublions pas son regard. Si le regard tuait, je serais probablement morte à la seconde où il posa les yeux sur moi, il était presque aussi énervé que moi ! C'était un comble ! Cette garce veut me le prendre, et c'est lui qui est en rogne ! C'est le monde à l'envers ! En tous les cas, je ne m'excusais pas de la manière dont j'avais réagit. Je n'avais pas à m'excuser sur mes manières d'agir, ni de compte à lui rendre ! Je m'en voudrais sans doute tout à l'heure, mais pour le moment... hors de question que je culpabilise pour ça.
-Je ne parle pas de vos personnalités, Phoebe, mais de votre attitude envers notre amitié, chez chacune. J'attends de vous l'honnêteté envers moi, comme je le fais pour vous,et regardez ce que j'en récolte. Le mensonge. Détrompe toi, si j'avais su la vérité directement, je ne vous aurais pas été désagréable, sache le.
-Pour ce qui est du reste, je m'excuse Lins. Je m'excuse de t'avoir menti, c'était vraiment stupide de te raconter des bobards. Pas seulement parce que tu es en mesure de deviner que c'est faux, mais surtout parce que ce n'est pas une attitude à adopter envers un ami. Pour cela, je suis désolée, vraiment. Pour ce qui est du reste, de mon attitude, je n'ai pas à m'excuser. Je me comporte comme il me plait de le faire avec Phoebe.
Oh mais c'est t'y pas touchant de voir ça ? Quand je vous dit que Miss Sainte Ni Touche va rattraper le coup, regardez comment elle s'y prend pour l'amadouer ! Et bien non. Non je ne m'excuserais pas. Moi je joue franc jeu. Je suis une menteuse, je le sais, et je n'en n'ai pas honte, cela m'a servie bien des fois ! Et je n'ai pas à jouer les petites filles honteuse de son comportement, je vaux mieux que cela. Je suis navrée Lins. Mais je ne céderais pas. Et tant pis pour les conséquences, de toute manière je ne fais pas le poids face à une garce manipulatrice qui fait des complexes sur sa pauvre petite personne !
Je ne vais pas me mentir à moi même toutefois. A ce moment là, durant... un bref instant. J'ai songé que dans le fond, que Lins reste mon ami ou pas, ça ne changerait rien. Pendant un instant, j'ai pensé que ça serait peut-être plus simple plus tard, quand il serait temps pour moi de partir. Que cela me permettrait de moins souffrir. Après coup, quelques minutes plus tard... et le soir même, en y repensant, croyez moi que cette pensée, même si elle n'a durée qu'une seconde, m'a donné l'impression que je me poignardais dans le dos. Que cette fois, c'était moi qui me trahissais. Et vous pouvez me croire, j'en ai voulu encore plus à Nolween, parce que c'était sa faute si j'avais pensé cela. Parce qu'elle me poussait à bout, et que je craquais. Elle me mettait hors de moi, me poussant dans le côté le plus sombre de moi, celui qui n'est plus cohérent, ce côté uniquement mené par une haine si forte que je serais prête à tout, absolument tout. Si vous pensez que, simplement parce que j'ai eus le culot de songer à cela une seconde, poussée par une rage incontrôlable, je suis une mauvaise amie... vous avez raison. Ce n'est qu'une preuve supplémentaire que je ne suis pas une amie comme il faut. Et pourtant je ne renonce pas. Et croyez le ou non, pas par esprit de compétition. Pas pour avoir le plaisir de regarder Nolween et de lui dire " tu es une perdante ". Je ne renonce pas parce que, contrairement à ce que je me plais à dire, j'ai quelque chose à perdre. Ou plutôt quelqu'un. Lins. Et si je perd Lins... je perds une bonne moitié de ce que j'ai, si ce n'est plus. Voilà pourquoi, égoïstement, je m'accroche. Voilà pourquoi j'en veux tant à Nolween. J'ai trop à perdre pour la laisser avoir le dessus. Mais je suis comme ça. Une menteuse, qui cache ses émotions et qui a des tendances sadiques quand il s'agit de quelqu'un que je ne peux pas encadrer. Je suis comme ça, et on ne me changera pas. Pas même Lins. Serait-il mieux que Nolween gagne, objectivement ? Serait-il préférable que ce soit elle que Lins choisisse ? Je n'en sais rien. Une part de moi me souffle que, dans son intérêt, oui. L'autre me souffle que je mérite autant qu'elle, si ce n'est plus, l'amitié de Lins. Je ne sais pas. Je ne sais plus. Encore un conflit intérieur dont je ne suis pas certaine de pouvoir m'extirper un jour. Il est heureux que ni Lins ni Nolween ne sache rien de tout cela. Lins parce que ça le blesserait sans doute, et que... je crois que je le blesse suffisamment sans y ajouter cela. Et ce n'est pas ce que je veux. Nolween parce que ça lui ferait trop plaisir de pouvoir m'abattre et que j'ai bien l'intention de la battre elle avant qu'elle ne me batte moi.
-Bien.. Et maintenant, laissez vous faire gentiment. C'est une technique pour parler calmement, et parler, je crois que c'est plus que nécessaire.
Lins nous positionna dans des coins opposés de la pièce... ça ne rime à rien ! C'est pas ça qui changera quoi que ce soit !
-Parler en face à face accroît le rythme cardiaque et libère plus facilement les pulsions. Voilà qui est une bonne chose, maintenant que vous êtes loin l'une de l'autre. Ah aussi : inspirez et expirez profondément plusieurs secondes. Ca vous fera du bien... Bon, ne parlez pas en même temps, mais je vous écoute.
Qu'est-ce que j'étais supposée dire ? L'histoire était trop saugrenue. Je ne savais même pas comment je pourrais amener la situation. Non. Je n'allais pas parler. Je n'allais RIEN dire. Si Nolween voulait le faire, qu'elle le fasse. Vas y. Ne m'épargne pas, fait moi passer pour la méchante, j'ai l'habitude. Je vais juste vous planter là, tous les deux, avant de te balancer par la fenêtre sous les yeux de Lins. Je risquerais d'avoir encore plus de mal à rattraper le coup de toute manière...
Je devais me calmer. Me calmer. Alors que cette garce était là. Barbra. Comment Barbra ferait ? Elle la prendrait de haut, ne se laisserait pas atteindre. Elle prouverait qu'elle est la meilleure des meilleures parce que c'est ce qu'elle est. Et c'est également ce que je suis, et sur pas mal de plans. La meilleure des meilleures. Un jour ou l'autre, elle travaillera pour moi.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nyada.forumactif.fr/

avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Nolween Smith


MessageSujet: Re: « La jalousie est un sentiment qui dérape ! » [Phoebe, Nolween] Jeu 12 Sep - 7:23


© Yamashita sur Epicode

© Tumblr

« La jalousie est un sentiment qui dérape ! »



Lins acquiesca devant mes excuses, ce dont je lui fus très reconnaissante. Il était assez mature et assez sain pour être capable d'accepter des excuses sans rancune, tout comme j'étais assez humble pour être capable de m'excuser platement comme je venais de le faire. Il nous prit ensuite chacune par le bras, avant de nous installer dans des coins opposés de la pièce. Il faisait quoi là ?!

« Parler en face face accroît le rythme cardiaque et libère plus facilement les pulsions. Voilà qui est une bonne chose, maintenant que vous êtes loin l'une de l'autre. Ah aussi : inspirez et expirez profondément plusieurs secondes. Ca vous fera du bien... Bon, ne parlez pas en même temps, mais je vous écoute. »

Euh ... Il se prenait pour notre psy là ou quoi ? J'avais un peu envie de pouffer de rire, mais je me retins, pensant que ce n'était franchement pas le moment. D'un côté, son attitude me donnait envie de rire, de l'autre, cela m'énervait. Pourquoi se sentait-il obligé de nous donner des conseils ?! On était quand même assez grande pour savoir comment gérer notre dispute ! Les conseils de Lins étaient toujours bons, et d'habitude, je les écoutais sans broncher, parce que ça me faisait plaisir qu'il m'aide, et que je savais que ce qui en ressortirais serait positif. Mais dans le cas de Phoebe, c'était différent. Je n'avais pas envie que quoique ce soit de positif ressorte de notre dispute, je voulais simplement me défouler. Mais pas comme ça, pas devant Lins. Car soudain prise en flagrant délit, il nous avait malgré tout un peu coupé dans notre élan, et notre crise paraissait assez puérile et risible. Il ne s'attendait pas à ce que je lui explique les raisons stupides de notre haine comme cela ?! Le jeune homme était posté à côté de nous, attendant des explications, comme l'aurait fait un professeur devant deux élèves pénibles. Cela m'exaspéra. Je jetais un oeil à Phoebe qui ne semblait pas décider à parler non plus. Très bien, nous serions deux à ce jeu là. Si Lins nous aimait toutes les deux, c'était peut être parce que nous étions aussi têtues toutes les deux, le tout doublé d'un sacré caractère. Si c'était le cas, il allait être gâté.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♛ L'intello de service ♕
avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Lins Icho

∆ Age : 23
∆ Localisation : Poudlard/Londres

MessageSujet: Re: « La jalousie est un sentiment qui dérape ! » [Phoebe, Nolween] Ven 20 Sep - 19:51

Lins n'avait sans doute pas formulé ça de la manière la plus " ludique " et sans doute la plus normale possible. On aurait pu le considérer, rien qu'à sa tonalité dans sa voix, comme un psychanalyste ou bien un scientifique dans ce sens-là. Nolween s'abstint de pouffer de rire, la bouche plissée et les yeux larmoyants à cause de son effort, ceci n'échappa pas à l'oeil calculateur de Lins. Même s'il se trouvait dans la frustration, il devait bien avouer qu'il n'avait pas tourné sa phrase de manière adéquate. Le Serdaigle aurait pu carrément donné un cours, cela aurait sans doute été beaucoup plus rentable.

Vu les visages de ses amies, il ne savait pas vraiment si elles avaient capté la profondeur de son message. Phoebe exprimait un air renfrogné, pas vraiment très satisfaite de la situation, cependant, aucun d'eux trois ne pouvait l'être de toute façon. Lins n'aurait jamais voulu les voir se disputer. Elles, elles auraient eu mieux à ne pas mentir ou bien à ne pas être vues que de se retrouver face à lui. Tout le monde y perdait au final, mais Lins trouvait ça important d'éclaircir, ça au moins, c'était quelque chose qui pouvait les récompenser. Même si ce n'était pas vraiment son style de jouer les médiateurs, il avait le curieux sentiment d'être mêlé à cette histoire d'une façon ou d'une autre.

Le silence hésitait longuement à s'estomper, aucune des deux ne parla alors que Lins les incitait à le faire, de manière calme et sans interruption bien entendu, mais à le faire quand même. Il planta ses yeux successivement dans ceux de Phoebe puis de Nolween mais personne ne daigna à parler.


« Je suis pas venu jusqu'ici pour m'adresser à deux têtes de mules tout de même..»


Mais même en incitant implicitement que l'une des deux regagne la parole et explique le contexte, de nouveau, aucune voix ne s'éleva à part la sienne ce qui commença à le faire légèrement bouilloner de l'intérieur.


« Bon ça suffit, Phoebe tu commences.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PhoebeI learn to live half alive...
avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Phoebe L. Parker

∆ Age : 22
∆ Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: « La jalousie est un sentiment qui dérape ! » [Phoebe, Nolween] Dim 22 Sep - 12:05


Nolween Ҩ Phoebe




 Ҩ « Des plus profonds désirs naissent souvent les haines les plus mortelles. » Socrate



Nolween n'a visiblement pas que du fromage blanc dans le crâne, elle a comprit qu'il valait mieux ne rien dire, puisqu'elle s'était tue. Aucune de nous ne pipait mot, bien décidées à garder nos disputes pour nous. Sans doute parce que nous avions pleinement conscience que ce qui, lorsque nous sommes entre nous, semble parfaitement justifié, le devient beaucoup moins lorsqu'on doit le formuler à voix haute, encore plus devant la personne concernée. Mais ce serait bien mal connaître Lins que d'espérer qu'on l'exaspérerait suffisamment pour qu'il soupire et abandonne.
-Je suis pas venu jusqu'ici pour m'adresser à deux têtes de mules tout de même..
Et si Lins.. Tu nous connais, tu sais comment on est et c'est d'ailleurs bien le SEUL point commun que j'ai avec cette... cette... Hm. Avec Nolween.
-Bon ça suffit, Phoebe tu commences.
-Commencer quoi ? Lins, on a le droit d'avoir des différents, quel intérêt de devoir te faire un rapport complet sur le pourquoi du comment ?! C'est bizarre, si je m'entretue avec quelqu'un d'autre, tu vas pas avoir la même réaction, mais quand c'est Nolween, ça te dérange ?
Je soupirais, secouant la tête et me dirigeais vers la sortie. C'était un peu fort ! De toute manière, si je restais, je sens le pétage de câble arriver. Je jette l'éponge. J'ai mieux à faire que de me faire gronder par Lins comme une petite fille, non mais attendez, stop là ! Ok, on se conduit peut-être comme des gamines sur les bords sur ce coup, mais c'est pas une raison ! On fait ce qu'on veut, on est assez grande pour gérer nos soucis ! J'avais atteins la porte, prête à sortir



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nyada.forumactif.fr/

avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Nolween Smith


MessageSujet: Re: « La jalousie est un sentiment qui dérape ! » [Phoebe, Nolween] Mer 20 Nov - 10:34


© Yamashita sur Epicode

© Tumblr

« La jalousie est un sentiment qui dérape ! »



Lins avait demandé à Phoebe de commencer. Tant mieux, parce que moi, je n'avais rien à dire. Peut être que ses paroles allaient m'inspirer ? Cette situation m'agaçait. J'avais l'impression d'être prise en flagrant délit dans la cour de récréation, tirant les cheveux à une peste, et qu'un vilain professeur était venu me faire la morale. C'était assez désagréable, voyez vous ?

-Commencer quoi ? Lins, on a le droit d'avoir des différents, quel intérêt de devoir te faire un rapport complet sur le pourquoi du comment ?! C'est bizarre, si je m'entretue avec quelqu'un d'autre, tu vas pas avoir la même réaction, mais quand c'est Nolween, ça te dérange ?


Là, je pouffais de rire. Elle n'avait pas toujours tort la gamine. C'était peut être une petite teigneuse à qui j'avais envie d'arracher les cheveux, mais sur le coup, on était plutôt sur la même longueur d'onde. Je continuais même sur sa lancée :

-Elle a raison Lins. En plus c'est ridicule. Ca ferait quoi que tu sache notre différent ? Ca ne changeras rien entre Phoebe et moi de toute façon. Alors même si tu adores faire les sauveurs de l'univers, là, ça ne sert à rien il me semble. C'est pas si grave si deux de tes amies ne s'entendent pas.

J'avais peut être été un peu dure, mais la situation m'agaçait. Et la présence de Phoebe ne faisait rien pour arranger les tensions. Et puis voilà, on se disputait pour rien Phoebe et moi ! Des broutilles de gamines, qui nous foutaient en rogne, mais qui, à nos âges, n'avaient pas vraiment lieu d'être ! Alors je ne me voyais pas raconter cela à Lins, si mature, si logique et gentil. Ca n'avait aucun sens. Il allait nous trouver stupides et il aurait raison. Mieux valait ne rien dire et garder notre différent pour nous.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♛ L'intello de service ♕
avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Lins Icho

∆ Age : 23
∆ Localisation : Poudlard/Londres

MessageSujet: Re: « La jalousie est un sentiment qui dérape ! » [Phoebe, Nolween] Mer 20 Nov - 22:14

Lins soupirait de plus bel en entendant rien d'autre que sa respiration dans la volière. Pas une d'elles ne se décidaient à avoir un gré de compassion ou même de dépassement de soi. Ni Nolween ni Phoebe ne crachait un seul mot. Quitte même à les voir s'énerver, ce qui ne serait pas la première fois, il validait volontièrement cette option par rapport au silence. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il se décida à éclater ce mutisme incessant que les deux Gryffondors voulaient faire prospérer.

S'étaient-elles attendus à les regarder les bras croisés sans ne rien prononcer? Car la réaction de Phoebe qui allait suivre face à son injonction le laissait croire.


-Commencer quoi ? Lins, on a le droit d'avoir des différents, quel intérêt de devoir te faire un rapport complet sur le pourquoi du comment ?! C'est bizarre, si je m'entretue avec quelqu'un d'autre, tu vas pas avoir la même réaction, mais quand c'est Nolween, ça te dérange ?


Effectivement, le Serdaigle n'en doutait plus, quelque chose de profond dans le fait qu'il intervienne la bousculait armèrement et elle en manifestait l'effet chez elle. Bien sûr, elle n'avait pas tort sur ce qu'elle disait : ça concernait elle, et Nolween, par conséquent, difficile de ne pas s'en mêler. Mais le détail qu'elle semblait ne pas évoquer c'était qu'elles s'étaient querellés sur son sujet. Argument qu'il utiliserait après, si elle continuait de prendre la défensive sur le fait qu'il n'avait pas à s'ingérer dans leurs affaires, et de ne pas vouloir coopérer pour régler cette histoire, qui avait très certainement une origine futile, mais ce n'était que la seule façon de pouvoir trouver un appui sur ce qui tournait mal. Lins prit un regard en biais, se mettant à réfléchir intensivement à sa réponse, cependant il remarqua que Nolween allait y mettre du sien également.

-Elle a raison Lins. En plus c'est ridicule. Ca ferait quoi que tu sache notre différent ? Ca ne changeras rien entre Phoebe et moi de toute façon. Alors même si tu adores faire les sauveurs de l'univers, là, ça ne sert à rien il me semble. C'est pas si grave si deux de tes amies ne s'entendent pas.

Lins prit une profonde inspiration.

« Je vois. Vous êtes tellement entêtées que vous refusez de voir une issue positive hein? On est intransigeant, autant vous deux que moi, sur le fait que vous êtes proches de moi, et inversement, au point qu'on est réciproquement lié à nos vies, chacun. C'est pas la mer à boire que je me soucie de ce qui se passe, c'est même d'ailleurs normal dans un sens. Mais il faut se rendre compte d'une chose qui frappe : vous ne voulez pas que je sache. C'est un peu me masquer la vérité, hm?»

Il avait commencé à faire les 100 pas, en semant un léger silence de quelques secondes derrière lui, toujours en train de faire affluer des pensées dans son esprit et d'émettre ses réflexions.

« Et si vous me masquez quelque chose, ce n'est pas vraiment pour votre égo que vous le faites. Il y a un détail qui vous répugne et dont vous trouvez que ça me répugnerait encore plus si je le savais. Je me doute bien que la source de votre conflit est futile, vous me croyez assez bête pour pas deviner que c'est un détail que vous ne voulez pas partager ? Bref, en tout cas, si vous ne voulez rien expliquer pour vous, faites le pour votre ami. Car si vous étiez en train de vous disputer, c'était à cause de moi. Je le sais. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Que fais tu à Poudlard ?
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: « La jalousie est un sentiment qui dérape ! » [Phoebe, Nolween]

Revenir en haut Aller en bas

« La jalousie est un sentiment qui dérape ! » [Phoebe, Nolween]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Upsidedown :: Poudlard :: Les Tours :: La Volière-
Sauter vers: