††
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Et voila, l'aventure touche à sa fin ~ Forum Fermé. Bonne continuation à tous.

Partagez|

REN&JUNHO - Moshi moshi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Ren Minami


MessageSujet: Re: REN&JUNHO - Moshi moshi Mer 20 Nov - 21:37

J’étais plus anxieux que jamais. Maintenant que Lins semblait au courant, je me devais de faire attention à la moindre parole, au moindre mot, au moindre regard… Si jamais je me comportais d’une manière trop proche avec Junho, les choses risquaient de se corser légèrement. Je devais faire attention à ne pas trop la toucher, à ne pas la serrer contre moi par réflexe… Pour cette raison, j’avais fait semblant de rien, posant une question à Lins le plus naturellement possible avant d’attendre une réponse tandis que Junho se serrait contre moi. Je fermai les yeux pendant quelques secondes après avoir ouvert la bouche : je savais que Lins n’était pas dupe… Pourquoi avait-il fallu qu’il soit présent en cet instant, lui ?

Quand j’entendis le Serdaigle prendre la parole, je réalisai que jamais encore je n’avais parlé à haute voix devant lui. Pendant quelques secondes, je fermai les yeux, essayant de me calmer car je commençais légèrement à paniquer puisque j’ignorais totalement comment rétablir un certain ordre dans ce qui arrivait. Je souris un peu, gêné, lorsque je me souvins que je n’avais parlé qu’en langue des signes avec lui et ses camarades… C’est avec Junho que j’avais parlé réellement la première fois… Et depuis je n’avais plus revu cet élève… Je me sentais un peu stupide, mais bon, je n’y pouvais pas grande chose en cet instant. Je devais plutôt me concentrer sur la conversation que nous avions, ou encore sur ce qui allait se passer maintenant qu’il était tombé sur nous au mauvais moment.

Comme un idiot, j’avais reposé une question à Lins, incapable de faire autre chose et, l’entendant me répondre qu’il aurait aimé des explications. Quelque part, cela n’était pas étonnant, mais je devais avouer que j’étais légèrement amusé par le contexte… Il était l’élève, j’étais l’infirmier. Et pourtant il me demandait des explications que je ne pouvais pas lui donner simplement… Comment l’aurais-je pu ? Je ne pouvais pas avouer à ce garçon que j’étais avec Junho, ni même les raisons pour lesquelles nous étions ensemble et… pour ce qui était de lui expliquer comment j’avais retrouvé la parole, je ne pouvais lui avouer que j’avais fait d’énormes efforts dans le simple but de pouvoir parler à Junho à nouveau pour la remercier… Je n’avais pas envie de revenir sur les pires moments de ma vie. C’est ainsi que je me retrouvai incapable de parler, ne sachant pas comment m’expliquer sans nous trahir.

J’entendis finalement Junho parler, l’écoutant avec attention afin de savoir ce qu’elle comptait faire… Comme j’aurais pu m’y attendre, elle tentait de faire passer la chose comme fausse, mais j’avais bien trop peu confiance en cette attitude, car je connaissais la réputation de Lins : il était logique et intelligent… S’il était observateur, il était certain qu’il aurait compris tout ce qu’il se passait en cet instant. Peut-être que Junho avait plus d’affinités avec Lins… Alors je préférais les laisser discuter. Dans tous les cas, je me dirigeai vers la porte pour la refermer : il aurait été assez fâcheux qu’une autre personne vienne s’ajouter à la conversation, surtout si certaines choses venaient à être apprises au Serdaigle.

« Tu as besoin de quelles explications ? » Demandai-je finalement en croisant mes bras sur mon torse, le dos posé contre la porte.

Si Lins était aussi intelligent et pointilleux qu’on le disait, sans doute avait-il une idée précise de ce qu’il voulait comprendre… Dans ce cas, je préférais lui demander directement… Si je lui expliquais réellement et que je lui demandais le silence ensuite, sans doute se tairait-il.

_________________
How to save a life

Where did I go wrong, I lost a friend; Somewhere along in the bitterness ; And I would have stayed up with you all night; Had I known how to save a life. (The Fray)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♛ L'intello de service ♕
avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Lins Icho

∆ Age : 23
∆ Localisation : Poudlard/Londres

MessageSujet: Re: REN&JUNHO - Moshi moshi Sam 23 Nov - 23:09

Toute cette histoire avait profondément perturbé Lins, car sur sa liste de choses à vivre, c'était bien la dernière à laquelle il s'était attendu. Encore le hasard et la surprise qui frappent tous les deux au même instant, quelle aubaine ! Ren fermait les yeux, face à la réaction estomaquée de Lins. Certainement réagissait-il ainsi, car il se retrouvait face à une situation qu'il ne pouvait plus contourner désormais. Quant au Serdaigle, il se sentait un peu trahi, mais par dessus tout dégoûté d'avoir du parlé une langue qu'il détestait.

Junho ne lui avait pas en tout cas suggéré qu'elle sortait avec quelqu'un, malgré leur amitié entre elle et lui. D'accord, ils n'étaient pas les meilleurs amis du monde, mais il fallait reconnaître leur proximité dans leur relation, ce n'était pas comme si annoncer son amour pour quelqu'un en était un tabou. Aux yeux de Lins, ça aurait paru tout à fait normal qu'elle lui en parle. Et directement, il ne pouvait s'empêcher que ces deux là sortaient ensemble. Des détails, des plus flagrants au plus minutieux, ne faisaient que le prouver. A commencer par le fait que Junho était à moitié déshabillée et s'était blottie sur le torse de Ren, en position allongée.


« Je me suis blessée. … Alors j’avais mal à la tête. … Et les anti-douleurs n’ont pas marché. … La seule chose qui marchait c’était de serrer quelque chose de chaud contre mon front. »

Visiblement, elle semblait avoir privilégier le prétexte. Attitude peu recevable mais il ferait avec. Au stade de Junho, ça n'avait pas des conséquences dramatiques. Mais de là à prétendre qu'elle était venue se faire soigner alors qu'elle était à moitié en train de se réfugier contre lui, plus proche que jamais, il devait avoir sérieusement baisser dans son estime d'intelligence pour qu'elle le prenne pour un idiot. Du moins, c'est ce qu'il ressentait lui.

« Merci Junho.»lâcha t-il avec un ton généreusement rempli d'ironie.

Ren n'était pas mieux dans son style. Il scrutait ce que Junho disait, comme si ça avait sa plus grande importance. Son regard exprimait une profonde crainte depuis que Lins était arrivé. Le Serdaigle devinait facilement que tous deux se doutaient qu'il avait déjà tout compris mais qu'ils tentaient tout de même de détourner les faits, de les tordre pour leur donner une autre signification et mener Lins sur une fausse piste.

« 
Tu as besoin de quelles explications ?
 »

Il venait de croiser les bras après avoir refermé la porte derrière lui. C'était comme s'il essayait de se montrer ferme, mais son visage était tout simplement terrassé par la panique. Cela se marquait encore plus profondément dans ses yeux, son impatience pour la réponse de Lins prouvait que d'une façon ou d'une autre, il attachait énormément d'importance à ce que leur Serdaigle allait suggérer à leur égard.

« A commencer par ton mutisme soudain arrêté. J'avoue être désorienté.. Mais passons outre ça, ce qui me semble être le centre d'attention de tout le monde, c'est la découverte que je viens de faire n'est-ce pas? Junho à moitié déshabillée, toi totalement paniqué, le prétexte nullissime d'être venu se faire soigner alors qu'elle était en train de se blottir contre toi, je pense pas que toutes les filles de Poudlard font ce genre de séance thérapeutique pour se faire soigner de maux de tête, en tout cas, pour un qui dévore des livres sur la médicomagie depuis des années, je vous garantis fermement que non. »

Tout était clairvoyant dans ce qui se passait. Mais apparemment, personne n'était décidé à le confirmer. D'une part Junho et Ren manifestaient une angoisse, bien que mesurée, et d'autre part, Lins qui avait tout de suite tout compris mais attendait qu'ils aient au moins la franchise de le lui annoncer.

« Les gars, arrêtez de vous comporter comme si vous étiez pris dans un piège.. Je ne suis pas là pour vous juger, ni pour colporter des rumeurs. Junho doit savoir qu'on peut totalement me faire confiance. » et il insista du regard en la fixant. « Je veux juste que vous soyez sincère. Pas que vous tentez de me duper, d'ailleurs vous êtes bien culottés d'avoir essayé. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Junho Masaka


MessageSujet: Re: REN&JUNHO - Moshi moshi Dim 24 Nov - 0:16

Je me sentais coupable, vraiment. Si je n’étais pas tombée l’après midi en faisant attention à ce que je faisais plutôt que d’être perdue dans mes pensées, si j’étais restée sous ma couverture toute la nuit quitte à ne pas fermer l’œil et de faire comme si tout allait bien le lendemain en face de Ren, jamais Lins nous aurait vu ensemble. On avait fait tellement d’efforts jusqu’à maintenant pour garder notre relation secrète dans le but de la conserver, et moi j’avais l’impression de les avoir annulés d’un seul coup. En réalité, il n’y avait qu’une seule personne au courant, Lins, mais ça me paraissait plus grave … Au lieu de restée assise sur le lit sans bouger le petit doigt, j’avais donc essayé de justifier tout ça, mais c’était cause perdue.

Je ne pouvais pas nier que je m’en étais douté, mais Lins ne semblait pas me croire une seule seconde. En fait, peut-être que le fait que j’essaie de lui mentir l’avait même blessé. Mais est-ce que c’était vraiment ma faute ? Un peu, certes, mais s’il n’avait pas été aussi curieux, il ne serait pas venu jusque là. S’il avait été blessé, j’aurais compris, mais ce n’était pas le cas. Qu’est-ce qu’il venait faire là, en pleine nuit ? En plus il avait passé sa tête de fouine entre la porte de la salle réservée aux infirmiers … Etrange, peut-être même qu’il s’agissait d’une sorte de curiosité malsaine, peut-être.

Après que Ren se soit rapproché de la porte pour la fermer et s’y adosser, demandant quelles explications Lins souhaitait avoir exactement, je tournais la tête vers lui, comme si tous nos espoirs reposaient sur ses épaules. Avec un peu chance, Lins ne demanderait rien sur ce qu’il avait vu, mais ça paraissait trop beau pour être vrai …

Au début, j’avais été soulagée en entendant que Lins désirait des explications vis-à-vis de la capacité à parler de Ren. C’est vrai qu’il était muet avant, et qu’il ne parlait pas depuis très longtemps non plus, alors Lins ne le savait sûrement pas … Mais moi je ne savais même pas qu’ils se parlaient, je venais de l’apprendre. Seulement Lins continua, abordant le sujet qui nous concernait tous les trois et pas juste eux deux. Je me mis à rougir en essayant de tirer un maximum sur mon t-shirt pour le descendre plus ou moins discrètement quand il souligna le fait que je sois à moitié déshabillée. Pourquoi moi, pitié ?! Je ne répondis même pas à ce qu’il était en train de dire, bien que je pensais très fort que j’espérais bien que toutes les filles de Poudlard ne faisaient pas ça pour des maux de têtes. Enfin elles pouvaient faire ce qu’elles voulaient, mais pas avec mon petit ami.  

Je relevai la tête quand il se remit à parler, prononçant mon prénom. Ce regard qu’il posait sur moi, il était assez lourd … En effet, je savais que l’on pouvait lui faire confiance, mais étant donné l’importance qu’avait ma relation avec Ren à mes yeux, rien n’était trop prudent. Je soutenais quand même son regard, sans rien dire, attendant qu’il est fini pour parler, presque immédiatement après qu’il est prononcé son dernier mot.


« Qu’est-ce que tu venais faire ici si tu n’étais pas blessé ? »

J’étais incroyablement sérieuse, le ton que j’avais pris pouvait même paraître froid, mais les couleurs que mes joues avaient prises et mes mains sur le bas de mon t-shirt pour le tenir le plus bas possible m’enlevaient un peu de crédibilité. J’aurais peut-être mieux fait de lui avouer tout de suite que Ren et moi étions en couple, mais j’avais le sentiment d’avoir déjà fait assez de bêtises aujourd’hui et je ne voulais pas risquer d’en faire une autre et que Ren m’en veuille à vie. Si ça arrivait, je détesterais probablement Lins, même si ce n’était pas vraiment sa faute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Ren Minami


MessageSujet: Re: REN&JUNHO - Moshi moshi Dim 24 Nov - 15:23

Les choses n’étaient pas simples une fois qu’il s’agissait d’enfreindre les règles. Pour cette raison, j’hésitais fortement entre deux attitudes à adopter dans cette situation. J’aurais pu dire à Lins directement que j’avais avec Junho au lieu de lui demander simplement ce qu’il souhaitait comprendre, mais j’avais eu trop peur de trahir la confiance de Junho, et encore plus de lui avouer une chose dont il ne se doutait peut-être pas. N’allez pas croire que je prenais Lins pour un imbécile, bien loin de là… j’avais juste encore un espoir qu’il n’ait pas compris ce qu’il se passait entre Junho et moi. Espoir qu’il brisa en quelques mots, lorsqu’il répondit à ma question.

Il voulait visiblement comprendre deux choses, mais il m’amusait presque de voir qu’il était troublé par la première. Je pensais répondre à sa question, mais Junho avait déjà repris la parole pour demander à notre invité surprise ce qu’il faisait dans les parages sans aucune raison. Je souris un peu, car même si elle tentait d’avoir l’air sûre d’elle, elle n’y parvenait pas réellement… c’était amusant, mais d’un autre côté je la comprenais, alors je me contentai d’attendre un instant avant de réagir, ce que je fis quelques secondes plus tard.

« Ce n’est plus vraiment important… » Dis-je à l’adresse de Junho avant de m’adresser à Lins à nouveau.

« Bien. Sachant que je ne peux pas t’expliquer une chose sans le faire pour l’autre, alors je compte sur toi pour ne pas aller répéter ça ailleurs. » Continuais-je à mi-voix dans l’espoir qu’aucune oreille baladeuse ne se trouve dans les environs. Une paire était déjà bien suffisante. « Junho et moi sommes ensemble. Ensuite, comme tu le sais, je n’étais pas muet de naissance, et je devais m’exercer fréquemment pour retrouver la parole, mais je n’avais pas trouvé le courage de le faire sérieusement jusque là. Suite à … un évènement que je préfère taire si ça ne te dérange pas, j’ai compris que je devais le faire... Il faut dire que cela fait un moment que tu ne m’as plus vu… Alors il est normal que tu sois surpris, mais il y a quelques mois je ne parlais pas de la même manière. »

J’avais bien évidemment tenu compte du naturel pragmatique de Lins. Je ne m’étais pas amusé à contourner la chose, car il devait bien se moquer de la crainte que j’avais d’être découvert avec Junho. Je fermai les yeux après quelques secondes et, après un court soupir, je m’adressai à nouveau à Serdaigle, cherchant à capter son regard, plus sérieux que jamais.

« J’imagine que vu la situation dans l’école, tu comprendras que nous te demandions de garder cela pour toi, n’est-ce pas ? »

Il était vrai que, si nous étions découverts par une personne nuisible, nous risquions énormément… C’était peut-être pour cela que, sur le moment, j’avais un peu eu peur. Désormais, j’étais beaucoup plus calme, car je savais que le Serdaigle était une personne qui, bien qu’un peu spéciale, était intelligente.

_________________
How to save a life

Where did I go wrong, I lost a friend; Somewhere along in the bitterness ; And I would have stayed up with you all night; Had I known how to save a life. (The Fray)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♛ L'intello de service ♕
avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Lins Icho

∆ Age : 23
∆ Localisation : Poudlard/Londres

MessageSujet: Re: REN&JUNHO - Moshi moshi Mar 26 Nov - 21:24

D'une certaine façon, Lins se sentait soulagé de pouvoir libérer ce qu'il avait sur le coeur, d'émettre ses ressentiments, puis d'une autre façon, d'obliger à ouvrir les yeux de tout le monde sur la réalité. Il était au courant et eux étaient pris au dépourvus. Bien entendu, ils n'avaient pas cherché à susciter ce genre de circonstance, Lins non plus d'ailleurs. Et peut être fut-ce la raison pour laquelle Junho posa la question suivante, savoir si Lins avait volontairement ou non tombé ici par hasard.

« Qu’est-ce que tu venais faire ici si tu n’étais pas blessé ? » 

« Ce n’est plus vraiment important… »

Lins vit Ren prendre la relève, ses yeux amplement fixés sur lui car il retenait toute son attention. Son regard lui demandait avec insistance " tu vas finalement passer aux aveux oui ou non ? " en n'étant pas agressif pour autant. Mais le Serdaigle avait cette vérité tellement présente, si bien servie sur le plateau d'argent sous ses yeux, inévitable même, qu'il attendait juste une part d'honnêteté. Sa camarade Poufsouffle n'avait pas eu l'air très adepte dès le début, il ressentit d'ailleurs une déception vis-à-vis d'elle, mais fut content de voir que Ren se décidait à parler coeur ouvert.


« Bien. Sachant que je ne peux pas t’expliquer une chose sans le faire pour l’autre, alors je compte sur toi pour ne pas aller répéter ça ailleurs. Junho et moi sommes ensemble. Ensuite, comme tu le sais, je n’étais pas muet de naissance, et je devais m’exercer fréquemment pour retrouver la parole, mais je n’avais pas trouvé le courage de le faire sérieusement jusque là. Suite à … un évènement que je préfère taire si ça ne te dérange pas, j’ai compris que je devais le faire... Il faut dire que cela fait un moment que tu ne m’as plus vu… Alors il est normal que tu sois surpris, mais il y a quelques mois je ne parlais pas de la même manière. » 

Au moment où il avait dit " sommes ensemble ", Lins, légèrement, sourit et émit un soupir de satisfaction. Mais la suite l'intrigua et gomma un peu son comble. Cette explication lui ouvrit soudainement les yeux sur un aspect de Ren qu'il n'avait pu explorer en profondeur auparavant : son mutisme. 

« Les bras m'en tombent. Je te pensais muet depuis le début. Je n'avais pas vu ça sous cet angle.. Et..enfin..bon, c'est très bien après tout.»

« J’imagine que vu la situation dans l’école, tu comprendras que nous te demandions de garder cela pour toi, n’est-ce pas ? »

Lins s'avança vers l'infirmier et le prit par les épaules de façon amicale et chaleureuse.

«  Tu sais, même sans me le demander, je l'aurais gardé pour moi.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Junho Masaka


MessageSujet: Re: REN&JUNHO - Moshi moshi Mar 26 Nov - 23:04

En demandant à Lins aussi sèchement ce qu’il était venu faire ici, ma première intention n’était pas forcément de continuer à éviter de répondre à ses questions vis-à-vis de ce qu’il avait vu en entrant, bien que ça devait être le cas sans que je ne m’en aperçoive réellement. Je n’avais pas l’habitude d’exprimer mes sentiments, ou du moins pas toujours de la bonne manière, alors dire à quelqu’un, même s’il n’était pas un parfait étranger, que Ren et moi étions ensemble … Est-ce que ça le regardait ? J’étais venue lui demander des choses sur lui et son ex petite amie ? Jamais, je ne savais même pas son nom, d’ailleurs avant qu’elle ne meurt je n’étais même pas sûre qu’il en avait une.

S’il y avait une chose que j’aurais pu supprimer chez les gens, une manie que la plupart avaient, ça aurait été qu’ils arrêtent de se mêler de la vie des autres. Je ne voyais absolument pas en quoi ça les avançait de savoir si bidule était allé acheter un hibou aujourd’hui ou si truc avait refait son jardin. Personne n’avait à se mêler de ma vie avant que je ne commence à en parler moi-même, signe que j’acceptais qu’il le fasse. Je cachais des choses, j’en avais toujours caché, et je n’avais pas envie que n’importe qui tombe dessus. Le seul pour lequel je l’acceptais été Ren … Alors pourquoi Lins tenait tant à savoir si oui ou non on était ensemble, il n’avait pas assez à faire avec sa vie à lui ? Moi en tout cas j’en avais assez avec la mienne, alors cette situation m’énervait un peu même si j’étais incapable de paraître crédible à cent pourcent.

Finalement, je n’avais même pas eu de réponse … Je tournai la tête vers Ren en l’entendant prendre la parole, un peu surprise parce que je m’attendais à ce que Lins dise quelque chose avant puisque je lui avait posé une question. Peut-être que la meilleure chose à faire pour moi était de me taire, alors c’est ce que je fis. J’attendais, assise sur le lit, tout en écoutant ce que Ren disait et ce que Lins allait répondre. C’était quoi ce sourire bizarre et ce soupir ? Il était content pour nous, c’est ça ? Peut-être que c’était parce que j’étais fatiguée et sur les nerfs, mais je trouvais ça encore un peu plus énervant. Je préférais alors baissais la tête et me contenter d’écouter sans voir les réactions qu’il pouvait avoir.

Après que Ren lui ait demandé de garder tout cela secret, je relevais la tête en entendant Lins bouger, ce dernier ayant posé ses mains sur les épaules de Ren tout en lui répondant. Je me levais presque immédiatement, venant saisir Lins par une épaule pour le pousser violemment contre un mur. Il était plus fort que moi, mais la surprise l’emportait toujours.

Une quantité de petites choses s’étaient additionnées au fur et à mesure que la journée avait suivie son cours, au fur et à mesure que cette conversation même évoluait. C’était probablement à cause de ça que j’avais craqué, que finalement je n’avais pas pu rester sage dans mon coin. Je ne quittai pas Lins du regard pendant quelques secondes, respirant beaucoup plus rapidement et les poings serrés avant de lui crier dessus.


« Je suis pas invisible ! »

Immédiatement après avoir dit cela, je me dirigeais rapidement vers la porte pour l’ouvrir et aller dans l’autre pièce, la refermant derrière moi avant de courir m’asseoir par terre dans un coin privé de lumière. Ca me faisait peur ce genre d’endroit, vraiment, mais je ne voulais pas m’éloigner trop de Ren …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Ren Minami


MessageSujet: Re: REN&JUNHO - Moshi moshi Sam 30 Nov - 0:31

Que pouvais-je faire exactement ? Que pouvais-je dire ? Je ne faisais que réfléchir depuis que Lins était entré dans la pièce ; je le connaissais pour avoir discuté avec lui plusieurs fois : son pragmatisme n'avait d'égal que sa soif de savoir et, dans ce cas précis, j'imaginais bien que les deux devaient être mis à l'épreuve... Comment moi, le muet, avais-je réussi à retrouver la parole après tant de temps passé à signer car j'étais incapable d'émettre un son ? Pour quelles raisons un infirmier et une élève avaient-ils une relation autre que professionnelle ? J'aurais parfaitement compris qu'il se pose ces questions, mais je n'étais pas dans son esprit et, pour cette raison, je n'étais pas capable de répondre correctement aux réelles interrogations du Serdaigle. Je tentais néanmoins d'y parvenir.

J'étais toujours un peu frileux avec les contacts humains, raison pour laquelle je me crispai légèrement lorsque Lins vint poser ses mains sur mes épaules. Avec Junho, c'était différent, mais il fallait bien dire qu'elle était l'une des rares personnes avec lesquelles j'avais accepté d'être proche... Elle était d'ailleurs celle avec qui j'étais allé le plus loin, mais personne n'avait à le savoir, même pas Icho : c'était entre moi et ma petite amie et, de ce fait, cela devait rester secret. Cependant, pour en revenir à la situation, j'étais assez heureux de l'entendre dire qu'il allait garder tout cela pour lui, mais je devais avouer que j'étais assez anxieux quant à l'avenir : on ne savait pas de quoi les mangemorts et les surveillants étaient capables.

Il m'arrivait de jeter un regard vers Junho, inquiet de savoir comment elle voyait la situation car après tout elle était grandement impliquée elle aussi. Même je serais la personne remise en cause si jamais il y avait découverte de notre secret, je ne pouvais m'empêcher de me questionner sur les choses qui risqueraient de lui arriver.

J'ouvris grand les yeux quand, quelques secondes après le geste de Lins, je vis Junho saisir celui -ci et le plaquer contre le mur : que lui prenait-il ? Pourquoi un tel accès de colère envers le Serdaigle ? Je devais bien avouer que, d'un coup, j'étais moi-même surpris du comportement de ma petite amie. Cependant, je compris un peu mieux sa réaction quand je l'entendis parler, l'observant ensuite partir sans trop savoir comment je devais réagir. Je jetai un regard vers Lins, m'excusant un peu de ce qu'il venait de se passer. Junho était tombée de balai, notre secret venait d'être découvert, je lui avais demandé de faire attention à elle la prochaine fois et interdit de remonter sur un balai tant qu'elle n'irait pas mieux... je comprenais un peu... Mais j'étais encore surpris. Je mis quelques secondes avant de bouger et, quand je le fis, je passai la porte après un regard vers Lins et, une fois dans l'infirmerie en elle-même, je pris la parole.

« Junho? » Dis-je, les bras croisés.

À mes yeux, s’énerver ne servait à rien et il me semblait que Junho et son ami devaient avoir une conversation sérieuse… Pourquoi étaient-ils aussi tendus ? Je cherchai un peu après elle, m’approchant quand je la trouvai et, souriant un peu, je m’adressai à elle.

« Personne n’a dit que tu étais invisible. » Continuais-je simplement, espérant sans doute la calmer ce faisant.

_________________
How to save a life

Where did I go wrong, I lost a friend; Somewhere along in the bitterness ; And I would have stayed up with you all night; Had I known how to save a life. (The Fray)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♛ L'intello de service ♕
avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Lins Icho

∆ Age : 23
∆ Localisation : Poudlard/Londres

MessageSujet: Re: REN&JUNHO - Moshi moshi Mar 3 Déc - 21:17

Lins avait un étrange mélange de sensations, liées aux sentiments de surprise pour avoir découvert le non mutisme inné chez Ren, et de bienveillance pour essayer de garantir et rassurer le jeune couple, car il fallait bien les nommer ainsi, que Lins se trouvait inapte et n'avait aucune volonté de révéler leur liaison. Ce n'était pas leur ennemi mais leur ami. Et par dessus, tout une personne sur qui on pouvait compter en toutes circonstances.

De là son étonnement soudain lorsque Ren l'invita ne pas aller crier cette nouvelle sur tous les toits. Car de son côté, ça allait de soi qu'il ne le ferait jamais, en particulier lorsque deux amis à lui, dont une très proche, se voyaient concernés. Il ne prit pas la peine d'insister sur sa fidélité près de l'infirmier, et de faire la morale en ce qui concerne la profonde crainte de Ren de voir leur couple exposé au grand jour. Certes, même en dehors de Lins, ils se risquaient à se faire prendre mais la vie ne valait pas la peine d'être vécue dans la peur.

Alors qu'il tentait de soulager Ren avec une étreinte aux épaules, la détresse que manifestait ce dernier lui fit remarquer qu'il n'était pas le style de personne à aimer les contacts tactiles entre humains. Le Serdaigle ne s'attarda pas plus longtemps là dessus et lâcha ses épaules.

Soudain, sans comprendre pourquoi, il sentit ses épaules tanguer vers le côté et sentit une pression dessus. Sa camarade était en train de le saisir et de le coller violemment contre le mur. Il ne s'étonna pas qu'elle ait pu le tenir aux épaules, bien qu'elles aient un certain volume, il n'aurait pu se débattre sur  le champs car Junho l'avait pris au dépourvu. Ensuite celle-ci aboya sur lui :


« Je suis pas invisible ! »

La jeune femme tourna aussitôt les talons et sortit de la pièce. Ren ne réagit pas tout de suite sur le champs, il fixa Lins pendant un moment avec des yeux désolés, et semblait aussi étonné que lui. Il ne tarda pas à aller la rejoindre. Le Serdaigle, hébété, se retrouva seul dans la pièce, ne sachant aucunement de quelle façon il devait se comporter à présent : aller la voir au risque de l'énerver encore plus pour la raisonner et s'expliquer, ou rester caché ici en attendant que l'infirmier la calme, sachant qu'il serait catalogué comme le type qui ne pensait qu'à sa gueule et ne se soucie pas de ce qu'elle a pu ressentir. Dur décision. Et ce n'était pas la première depuis que Lins avait appris le véritable sexe de Junho, leur relation s'était vue largement troublée par cette nouvelle: ils étaient passés aux bons potes mecs qui riaient à cette liaison mixte d'amie-ami, plus complexe que la précédente.

Lins sortit de la pièce d'où il était, rejoignit le couple et tâcha de se tenir à l'écart pour étuver le plus de colère émergente en Junho.


« Personne n’a dit que tu étais invisible. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Junho Masaka


MessageSujet: Re: REN&JUNHO - Moshi moshi Jeu 5 Déc - 21:52

J’étais consciente que je n’étais pas forcément quelqu’un de facile à vivre. Il m’arrivait parfois de perdre un peu le contrôle et d’agir sans réfléchir, enfin même si ça c’était plutôt fréquent, en me disant que ce n’était pas très grave et que de toute façon j’avais une raison de le faire. Parce que oui, j’avais toujours eu une raison valable, du moins à mes yeux elle l’était. La première fois que j’avais frappé Lins, je l’avais fais parce que j’avais pensé sur le moment que c’était la seule chose que je pouvais faire. C’était une des autres raisons qui me poussaient à penser que je n’étais pas facile d’ailleurs, j’avais du mal à communiquer mon affection aux autres ou même à montrer ce que je ressentais réellement, mais ce genre de chose était dur à changer puisque j’avais toujours agis ainsi, depuis aussi longtemps que je me souvienne.

Cette fois-ci, je n’avais pas vraiment frappé Lins, on ne pouvait pas appeler ça comme ça … Je l’avais juste poussé ? Un peu violemment, peut-être … Mais, encore une fois, j’avais ma raison pour faire ça. Ca ne me paraissait pas trop dur de répondre à une simple question, je lui en avais posé qu’une seule et il n’y répondait même pas. J’aurais pu me contenter d’une réponse courte et précise, mais non, rien du tout. D’habitude je n’aurais rien dit, mais cette nuit-là, c’était la goutte de trop. Est-ce que je m’en voulais en partant m’asseoir dans la pièce d’à côté ? En fait pas vraiment  … Je m’en voudrais sûrement plus tard, mais sur l’instant, je n’y réfléchissais pas, tout ce que je voyais c’était ce qu’il y avait sous mon nez et pas plus loin.

Au bout de quelques secondes, recroquevillée dans mon coin, je finissais quand même par m’en vouloir un peu pour une chose … Pourquoi j’avais voulu venir dans un endroit sans lumière ? Au moins j’étais dans un coin, c’était déjà pas mal, j’avais une vue d’ensemble sur la pièce sans que rien ne puisse arriver dans mon dos. J’ignorais ce que j’attendais là, que Lins s’en aille ? Que le soleil se lève ? Que j’ai le courage de retourner les voir ? En entendant la porte de la salle que je venais de quitter s’ouvrir, je posais mon regard dessus pour observer ce qu’il se passait, sans bouger. Bizarrement, en voyant Ren et en l’entendant m’appeler j’avais vraiment envie de me lever et d’aller dans ses bras, mais je ne pouvais pas bouger. J’avais l’impression d’être coincée, comme si le fait que Lins puisse rejoindre la pièce d’un moment à l’autre m’enlever le droit d’être proche de mon petit ami. Alors j’avais baissé la tête et je restais immobile, osant à peine respirer.

Après que Ren m’ait apparemment repérée, j’attendais qu’il s’approche et, sans répondre à ce qu’il venait de dire, je tendais un bras vers lui pour prendre sa main sans pour autant relever la tête, ayant à peine fait attention à la présence de Lins qui avait fini par venir et qui restait non loin de là. Franchement, je ne savais pas trop quoi dire, c’était assez gênant … J’avais un don pour créer des situations gênantes, surtout avec lui.


« Désolée … Lins … »

C’était dur de s’excuser tout en pensant que, quelque part, j’avais eu raison. Après tout s’il m’avait répondu, je ne l’aurais pas poussé comme ça, mais de toute façon maintenant c’était trop tard, et une des meilleures choses à faire était probablement de m’excuser, sans pour autant reconnaître que j’avais tort, parce qu’il ne fallait pas abuser non plus.

En fin de compte, est-ce que je voulais réellement une réponse à ma question ? Au fond, peut-être que je lui avait demandé cela juste pour tenter de le coincer et ne pas être la cause de la rupture de mon couple avec Ren. Je ne savais vraiment pas ce que je voulais, à part une chose.


« Je veux juste pas perdre Ren … »

Je rajoutais ça à voix basse, voir très basse, comme si je me parlais à moi-même, la tête toujours baissée et sans avoir lâché la main de Ren depuis que je l’avais prise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Ren Minami


MessageSujet: Re: REN&JUNHO - Moshi moshi Sam 14 Déc - 23:29

Je ne fis pas réellement attention à Lins qui nous avait rejoints. Je me contentais de tenter de calmer et rassurer Junho qui, visiblement, avait mal pris l’attitude de son ami. J’écoutai les paroles de Junho qui s’adressait à son ami et je souris un peu. Si elle s’excusait, c’était déjà une bonne chose, non ? Quelque part, j’aurais aimé savoir ce qui faisait qu’elle avait eu cette impression, même si j’avais bien remarqué que ces deux là n’étaient pas réellement… compréhensibles l’un pour l’autre ? Oui, c’était mon impression quand je les voyais. D’un autre côté, Lins n’était pas non plus une personne évidente à comprendre.

Deux personnalités particulières qui se rencontrent et s’entrechoquent, incapable de se comprendre parfaitement… C’était cela, non ?

Je souris un peu à cette idée, levant les yeux vers Lins dans l’espoir de quelques mots de sa part. Junho s’était excusée désormais, peut-être comprendrait-il ce qu’elle voulait dire lorsqu’elle parlait d’invisibilité ? Moi aussi, j’aurais aimé comprendre… Mais je n’étais malheureusement pas capable de lire dans les pensées de ma petite amie afin de comprendre les messages cachés dans ses paroles…

Quand j’entendis Jun reprendre la parole, je serrai un peu l’étreinte de ma main sur la sienne, souriant un peu. Je n’avais pas envie de la perdre, moi non plus. Je ris même un peu, tentant peut-être de détendre l’atmosphère, avant de relever les yeux en direction de Lins, m’adressant aux deux.

« Je pense que tu peux lui faire confiance. C’est ton ami, non ? Tu ne me perdras pas. »

Je voulais la rassurer, mais je ne trouvais pas les mots… c’était tellement difficile par moment de trouver la meilleure manière de dire les choses… Je fermai les yeux en souriant un peu, m’adressant à elle d’une voix assez amusée.

« Tu devrais te redresser et parler un peu avec lui si tu veux mon avis. »

Au même moment, je tirai un peu sur la main de ma petite amie pour la faire se redresser, espérant qu’elle accepterait de parler avec Lins. J’estimais qu’ils avaient grandement besoin d’une discussion tous les deux.

_________________
How to save a life

Where did I go wrong, I lost a friend; Somewhere along in the bitterness ; And I would have stayed up with you all night; Had I known how to save a life. (The Fray)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♛ L'intello de service ♕
avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Lins Icho

∆ Age : 23
∆ Localisation : Poudlard/Londres

MessageSujet: Re: REN&JUNHO - Moshi moshi Lun 13 Jan - 20:49

Il fallut un certain temps avant que le choc de hurlement de Junho sur Lins ne s'estompe dans sa tête. En plus, voir une Junho crier de façon colérique, ça ne courait pas les rues. Mais c'était loin d'être un spectacle splendide et agréable à regarder. Ça l'avait d'ailleurs profondément déstabilisé de la voir s'emporter devant lui et contre lui. Et en ce moment même, il s'imaginait bien qu'elle ne devait pas se sentir bien non plus. La tendance de Lins dans ces cas-là était toujours de relativiser, ce sont des choses de la vie, choses qui doivent se produire à un moment quelconque et qui permettent d'avancer après, pour aboutir à autre chose, qu'il soit bon ou mauvais.


En s'interrogeant sur les sources de cet événement heurtant pour tous, le Serdaigle se souvint juste que Junho lui avait posé une question mais à laquelle Ren avait pris soin de répondre. Etait-ce possible que pour si peu, elle se soit sentie dévalorisée, en même temps que sa question ? Il réfléchit plus profondément encore mais ne parvint pas à faire corréler d'autres éléments que ce qu'il avait pu trouvé, avec cette situation actuelle des plus embarrassantes. Hors de ses songes, il contemplait d'un air calme la scène devant lui : Ren consolant Junho qui semblait absolument déboussolée. Il prit soin de leur laisser un espace vital, une sorte de bulle pour amoureux. Il recula même d'un pas par rapport à sa position initiale, de peur de troubler ce moment chaleureux.


« Désolée … Lins … »


Lins, peu surpris par sa réaction, sourit légèrement, par bienveillance. Puis d'un ton bas, doux, léger comme une plume, il lui affirma :

« Ne te sens pas désolée, Junho.» 

Il aurait même ajouté «  ce sont des choses qui arrivent » mais à cela, elle aurait sans doute rétorquer avec une possible rage que ça ne devrait jamais se produire et qu'elle n'aurait pas du se comporter de cette manière .

« Je veux juste pas perdre Ren … »

« Ne te tracasse pas pour ça, je l'ai bien compris.»

« Je pense que tu peux lui faire confiance. C’est ton ami, non ? Tu ne me perdras pas. »

Lins prit un air absent, comme s'il n'avait pas entendu qu'on parlait de lui. C'était quelque part jouissif d'entendre Ren prononcer exactement ce qu'il pensait. Et ne rien rajouter à ce qu'il disait suffisait. Il songeait que son silence puisse avoir un effet encore plus imprégnant chez Junho, et comme la parole de Ren ne pouvait la laisser indifférente, il espérait foncièrement qu'elle pourrait définitivement comprendre qu'il ne comptait jamais la trahir. Ni elle, ni aucun de ses amis. D'ailleurs, aucune âme assez folle ne s'était manifestée jusque maintenant pour contredire cela.

« Tu devrais te redresser et parler un peu avec lui si tu veux mon avis. » 

Ren n'était pas en manque de bonnes idées. C'était certain. Avait-il compris que leur amitié, bien que simple au départ, s'était complexifiée depuis un certain temps et ne demandait qu'à remonter la pente ? Même si elle demeurait particulière, elle comptait autant pour Junho que pour Lins. Le Serdaigle, sur ces mots, s'éloigna pour se réfugier dans un coin plus distant, laissant libre choix à Junho de le rejoindre, ou de rester là pour reprendre ses esprits. Il ne voulait rien lui imposer, s'il l'avait voulu, il se serait dressé tel un piquet devant eux, en la fixant continuellement. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Junho Masaka


MessageSujet: Re: REN&JUNHO - Moshi moshi Sam 18 Jan - 13:53

Personne n’appréciait d’être ignoré par quelqu’un, surtout quand on s’adresse à celui-ci. Avoir une bonne éducation, ça comportait bien répondre aux autres quand ils nous posent une question, non ? Que ce soit pour dire que l’on ne désire pas répondre, donner une réponse vague ou complète, je pensais que faire cela était la moindre des choses. Je ne savais pas vraiment si j’avais réellement était ignorée par Lins, mais en tout cas c’était l’impression que j’avais, même si j’avais peut-être réagi un peu trop violemment. Alors oui, je m’étais excusée pour cela, parce que je ne pensais pas avoir trop le choix face à ça. Il n’y avait rien d’autre à faire … Mais je pensais mes excuses, un peu.

Je ne répondis rien quand Lins affirma que ce n’était pas la peine de m’excuser. A quoi ça servait de me dire ça, je pouvais reprendre mes excuses peut-être, ou les annuler ? Il était bien évident que non, alors de toute façon c’était trop tard, il était obligé de les accepter. Je gardais la main de Ren dans la mienne, pensant que je ne me serais peut-être pas excusée s’il n’avait pas été là. En fait, je serais peut-être probablement même partie je ne sais pas où dans l’école pour me recroqueviller dans un coin toute la nuit. Il avait une sorte d’effet de … catalyseur sur moi ? Je faisais attention à ce que je faisais quand il était là, que ce soit dans les gestes qui me concernait moi uniquement ou les autres également.

Je relevais la tête vers Ren après qu’il ait répondu à mes paroles, celles que je ne pensais pas qu’il entendrait puisque je les avais dites vraiment doucement. C’est vrai Lins était mon ami, mais c’était compliqué … Enfin beaucoup plus qu’avant, et c’était probablement de ma faute. Est-ce que je pouvais lui faire confiance ? J’avais tendance à penser que oui, mais j’avais réellement du mal à accorder cela à quelqu’un, pour la plupart j’avais toujours des périodes de doutes où je me demandais si j’avais raison de leur faire confiance ou non. Il fallait croire que c’était ainsi pour Lins en ce moment.  

Je me relevais, m’aidant un peu de la main de Ren avant de la lâchée une fois debout et de soupirer doucement. Je tournais la tête vers Lins, qui était parti un peu plus loin, le regardant quelques secondes avant de reposer mon regard sur mon petit ami, comme si je cherchais ce que je devais faire. Je voulais bien aller lui parler, mais pour dire quoi ? Je n’avais pas le sentiment d’avoir le devoir de dire quoi que ce soit, de m’expliquer sur une chose ou sur une autre. Après quelques instants je me dirigeais quand même vers Lins, m’arrêtant à quelques pas devant lui.


« … Tu veux parler ? »

Peu après avoir dis ça, je me tournais vers Ren, ne disant rien mais le suppliant du regard de venir là. Après être sûre qu’il ait bien vu que je demandais de l’aide indirectement, et peut-être pas très compréhensiblement, je me tournais de nouveau vers Lins, voulant rajouter quelque chose que je n’aurais peut-être pas dû.

« Moi je vois pas vraiment quoi dire en fait, alors … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Ren Minami


MessageSujet: Re: REN&JUNHO - Moshi moshi Dim 19 Jan - 22:39

Je n'aurais jamais pensé que rassurer ma petite amie allait être aussi difficile à jour. Lui dire qu'elle pouvait me faire confiance, nous faire confiance, que cela soit à moi ou à Lins, son ami, c'était presque évident à mes yeux mais, bizarrement, Junho semblait ne pas avoir aussi facile que moi à s'en convaincre... Il fallait bien avouer qu'elle était particulière, et je le savais depuis le début, alors ça ne me dérangeait pas tellement J'allais juste devoir prendre le temps de lui répéter, encore et encore, qu'elle n'avait pas à craindre de me voir partir... Si elle faisait confiance à Lins, rien n'arriverait, j'en étais pratiquement persuadé : ce garçon n'était pas de ceux qui causaient des problèmes pour des broutilles.

C'est ainsi que j'en étais venu à encourager mes deux interlocuteurs à discuter entre eux. Je voulais qu'ils éclaircissent les zones d'ombre, qu'ils se disent les choses qu'ils n'avaient jamais exprimées jusqu'à maintenant... C'était très important à mes yeux qu'ils y parviennent car, sans cela, ils ne pourraient jamais être libre de parler l'un avec l'autre et, si jamais je venais à avoir des problèmes personne ne serait là pour défendre Junho... Après tout, je risquais de devoir partir si jamais ils découvraient ma relation avec elle, si pas pire... Nous n'étions jamais trop prudents avec les mangemorts et leurs idioties... Ils lançaient des sortilèges mortels et mauvais sans se questionner... Je ne regrettais pas du tout de ne pas appartenir à leurs rangs.

Peu après que j'ai conseillé aux deux amis de discuter, je vis Junho demander à Lins s'il voulait parler... Après cela, je la vis se tourner vers moi et me jeter un regard qui traduisait clairement une chose avec laquelle je n'étais pas d'accord. Cette discussion ne regardait que Junho et Lins, pas moi. Je souris donc un peu avant de secouer la tête assez vivement, indiquant ainsi à me petite amie que je ne me mêlerais en aucun cas de sa conversation avec Lins. Pour confirmer ce geste, je déposai un léger baiser sur la joue de Junho avant de me rendre dans la pièce où nous étions un peu plus tôt, juste pour leur laisser un peu plus d'intimité pour discuter. Certes, je n'aimais pas laisser ma petite amie avec un autre garçon, c'était plutôt normal et mon côté protecteur me donnait envie d'aller la surveiller, mais je faisais confiance à Lins, assez pour les laisser discuter sans intervenir.

_________________
How to save a life

Where did I go wrong, I lost a friend; Somewhere along in the bitterness ; And I would have stayed up with you all night; Had I known how to save a life. (The Fray)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♛ L'intello de service ♕
avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Lins Icho

∆ Age : 23
∆ Localisation : Poudlard/Londres

MessageSujet: Re: REN&JUNHO - Moshi moshi Jeu 23 Jan - 13:15

Tout cela ne restait pas très prudent et Lins ressentait comme une menace qui pesait au dessus d'eux. Il faisait nuit, le noir avait enveloppé le château d'un air malicieux comme s'il n'était plus possible de s'en défaire, tel un piège, et si vous croisiez quelqu'un sur votre route, ça serait tant pis pour vous. Le noir continuerait tout de même d'être là.

Etant donné que Lins se trouvait à peu de choses près de la porte de l'infirmerie – laquelle il avait légèrement poussé quelques minutes auparavant pour découvrir Junho et Ren en pleins ébats amoureux – il lui suffisait juste de passer un oeil par l’entrebâillement ( et pourquoi pas une oreille aussi ) afin de soulager sa conscience et vérifier qu'il n'y avait ni Carrow, ni Serpentards insomniaques ou vicieux, ni Rogue dans le coin.

« … Tu veux parler ? » 

Puis lorsqu'il fit volte face pour revenir à la situation, Junho s'était largement rapprochée de lui, la tête dirigée cependant vers Ren qui faisait non de la tête. 
Lins ne pouvait que supposer qu'elle lui demandait de venir avec elle. Mais voilà : il avait compris qu'il avait mieux à faire que de devoir jouer les médiateurs entre eux deux. Le médiateur, Lins en était un . Mais face à une personne telle que Junho – c'est à dire un peu plus penchée vers ses pulsions – il n'était pas adéquat de garder un climat des plus calmes. Néanmoins la tension chez elle semblait s'apaiser tout doucement, sans que le Serdaigle ait une complète affirmation qu'elle se soit pleinement effacée de chez elle.  

 
Regardant Ren s'écarter en silence du décor dans lequel ils étaient plongés en accordant un léger sourire, Lins répondit : 


« C'est peut être mieux, non ?»

« Moi je vois pas vraiment quoi dire en fait, alors … »

L'avait-il refroidi au point de la pousser à ne pas essayer de simplifier les choses ? Ou est-ce qu'elle n'avait vraiment aucune envie de revenir sur les événements passés ? Car vu comme elle s'était emportée de façon tempétueuse, il était bien probable qu'elle ne veuille en rien essayer d'arranger les soucis. Effectivement, il y avait eu discussion mais peut être pas une discussion suffisamment «  réconciliatrice » ?  

« Ce que tu aimerais me dire mais que tu n'as pas osé peut être me dire récemment ? Ou bien ce que tu es en train de ressentir en ce moment ? Clarifie tes émotions peut être. Moi tout ce que j'veux c'est arranger les choses, si pour toi c'est ok, alors de mon côté c'est en ordre. Mais il faut en être certain avant de passer à autre chose.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Junho Masaka


MessageSujet: Re: REN&JUNHO - Moshi moshi Lun 27 Jan - 20:28

Je savais très bien que le fait d’avoir des difficultés pour accorder ma confiance aux autres était souvent un problème, bien que ça pouvait être utile et manquer à certaines personnes, mais je ne pouvais pas faire autrement. Peut-être que tout cela venait d’un manque de confiance en moi que je rejetais du coup sur les autres … Enfin dans tous les cas, ce problème ne concernait pas Ren puisqu’à lui je lui faisais entièrement confiance, mais plutôt Lins. J’ignorais pourquoi je n’y arrivais pas avec lui, quelque chose me bloquait, peut-être parce que pas très longtemps auparavant je l’avais vu dans un état … pitoyable ? et qu’il en était devenu violent. Je savais que c’était arrivé parce que sa petite amie était morte, blablabla, mais qu’est-ce qui pouvait me prouver que ce n’était pas dû en réalité à un trouble mental, du genre bipolaire ?

Malgré tous les doutes que je pouvais avoir, je décidais de m’approcher de Lins pour tenter de lui parler, suite au conseil de Ren. Je ne savais pas vraiment quoi lui dire, qu’est-ce que j’étais censée lui dire … Je me tournais vers mon petit ami, le suppliant du regard de venir. Je le regardais secouer la tête pour me faire comprendre que non, il ne viendrait pas, et je me tournais de nouveau vers Lins, légèrement vexée. J’avais conscience qu’il n’aurait rien fait de plus, mais je lui en voulais un peu d’avoir refusé, et je n’allais probablement pas me gêner pour lui comprendre cela un peu plus tard … D’ailleurs je ne réagissais pas à son baiser sur ma joue, faisant comme si de rien n’était en regardant Lins.

J’écoutais Lins parler suite à ma déclaration qui disait clairement que j’ignorais de quoi on devait parler, restant debout devant lui sans détourner mon regard. Ce que je n’avais pas osé lui dire ? Je ne voyais pas de quoi il voulait parler, étant donné que je lui avais dis que j’étais une fille. Pour le reste des choses que je gardais pour moi, je ne pensais pas que ça pouvait le concerner, alors pas la peine de lui dire … Et puis exprimer mes sentiments … Non c’était pas possible.


« C’est ok pour moi. Encore désolée. »

Qu’est-ce que je pouvais dire d’autre ? Il avait bien dit que si tout était ok pour moi, alors ça le serait pour lui aussi non ? Alors oui, j’affirmais que c’était bon, dans l’espoir d’être tranquille et aussi un peu de me convaincre moi-même que c’était le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♛ L'intello de service ♕
avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Lins Icho

∆ Age : 23
∆ Localisation : Poudlard/Londres

MessageSujet: Re: REN&JUNHO - Moshi moshi Mar 28 Jan - 22:30

« C’est ok pour moi. Encore désolée. »

Avait-il fait le bon choix en imposant ce genre de «  dilemme »  dissimulé ? Car elle pouvait clairement voir sa suggestion comme « Ou bien t'en as fini, ou bien non et là tu vas continuer à vivre cet enfer jusqu'à ce que tu avances avec moi dans le droit chemin ». Et de cet angle-là, ça ne donnait pas forcément envie. Lins s'en voulut d'avoir maladroitement préparé cette proposition. Il savait que la situation n'était guère légère à porter, que Junho se sentait troublée par les derniers événements récents de leur amitié. C'était un peu comme s'imaginer elle et lui faisant de l'escalade sur une montagne, attachés l'un à l'autre. Sauf qu'arrivé au sommet, Lins demande à Junho si tout va bien, celle-ci répondant oui alors que son pied se trouve sur une place instable qui pourrait la faire basculer, ainsi que Lins avec elle, à n'importe quel moment.

C'est cette crainte qui rongeait Lins jusqu'à la moelle . Mais ne pouvait-on éponger cette réaction d'évitement en considérant tout ce qui s'est produit au cours de ces derniers mois ? Il ne pouvait pas non plus accuser injustement et sans preuve Junho de lui mentir. Bien que ça n'aurait pas été la première fois, et cela, il ne l'oubliait pas.

«Oublie, et ne t'en fais plus. Bon..»
Trépignant un peu ses mains, il plongea son regard vers le bas, ne trouvant plus rien non plus à rajouter, puis éleva la voix : 

« Ren si tu le souhaites, tu peux revenir, on a terminé.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Ren Minami


MessageSujet: Re: REN&JUNHO - Moshi moshi Mar 4 Fév - 21:31

J’étais retourné dans la pièce annexe à l’infirmerie. Bien évidemment, il n’y avait rien à faire là-bas qui soit réellement folichon. Cet endroit était toujours le même, propre et prêt à accueillir les élèves qui en auraient la nécessité. Si c’était le cas, c’était en grande partie grâce à moi, à cause de cette vilaine manie que j’avais de vouloir mettre de l’ordre au moindre endroit où je passais. Cette manie, je l’avais depuis longtemps déjà. C’était arrivé à partir du moment où mon monde intérieur avait été bouleversé, au moment où j’avais été détruit, aussi bien intérieurement qu’extérieurement, par le massacre de ma classe… Si tout cela n’était jamais arrivé, sans doute serais-je désordonné, ou du moins autant que les autres… Je n’avais jamais demandé à devenir aussi maniaque et j’essayais de me débarrasser de cette désagréable habitude de redresser le moindre crayon qui serait tombé de travers.

Malheureusement pour moi, il n’y avait aucun ménage à faire dans cette petite pièce. Tout y était calme, ordonné et propre alors, même si j’en avais eu l’envie, je n’aurais pas pu y trouver la poussière suffisante pour justifier un nettoyage… Aussi, j’attendis là, essayant de ne pas prêter attention à la discussion que devaient avoir ma petite amie et son ami à l’extérieur. Je devais contrôler ma curiosité naturelle, cette curiosité qui aurait poussé tout amant à chercher à savoir ce qui avait été dit durant son absence.

Je fus assez surpris quand j’entendis la voix de Lins qui m’appelait de l’extérieur, quelques minutes à peine après que je sois parti. Avaient-ils déjà fini de discuter ? N’avaient-ils plus rien à se dire que je n’ai pu écouter ? Je trouvais cela assez amusant, mais surtout vraiment rapide. Je souris donc un peu avant de prendre la direction de la porte pour les rejoindre à nouveau. Je pensai, en voyant Lins la tête ainsi baissée, que la conversation ne s’était peut-être pas passé de la meilleure manière, mais je n’avais pas à m’immiscer dans leurs affaires. Pourtant, je savais à quel point ma petite amie pouvait être têtue, j’en avais déjà fait les frais. Je souris simplement aux deux interlocuteurs, me demandant comment j’allais pouvoir les faire discuter la prochaine fois. C’est donc tout à fait innocemment que je posai la question aux deux amis, espérant une réponse positive de leur part, même si je savais qu’elle risquait de ne pas l’être.

« Alors, tout va mieux ? »

Je m’approchai un peu de Junho pour voir si tout allait bien. Je connaissais son entêtement et j’avais peur qu’elle m’en veuille de ne pas lui avoir porté secours quand j’avais voulu les laisser seul-à-seul. C’était peut-être pour cela que je n’osais pas trop m’adresser à elle en cet instant : la crainte qu’elle ne me réponde pas ou qu’elle me réponde d’une manière largement différente de celle qu’elle aurait voulu. Dans tous les cas, elle aurait pu faire ce qu’elle voulait car je n’aurais pas fléchi une seule seconde. J’étais têtu, moi aussi.

_________________
How to save a life

Where did I go wrong, I lost a friend; Somewhere along in the bitterness ; And I would have stayed up with you all night; Had I known how to save a life. (The Fray)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Junho Masaka


MessageSujet: Re: REN&JUNHO - Moshi moshi Ven 7 Fév - 19:41

Je trouvais ça tellement compliqué d’être … amie avec quelqu’un. Ca pouvait paraître bizarre dit comme ça, mais j’avais l’impression de devoir réfléchir à chacun de mes gestes ou chacune de mes paroles avant d’agir, dans le but de ne blesser personne. Je n’avais jamais vraiment aimé cela, à part avec les personnes avec qui ça venait tout seul et où je n’avais pas besoin de faire toute cette réflexion que je trouvais épuisante et surtout ennuyante. Si je fais ça plutôt que ça, il va mal le prendre ou il sera content, mais si je fais ça, ça sera encore mieux, ou peut-être qu’il se vexera encore plus … Non vraiment ce n’était pas pour moi ce genre de choses, bien que j’en étais désolée pour Lins.

Je faisais quand même des efforts pour essayer d’arranger mes erreurs, les fois où j’en avais simplement marre et où j’avais fais ou répondu ce qui me plaisait sans faire attention à la réaction des autres. J’avais déjà menti à Lins, mais cette fois en lui disant que tout allait bien dans notre relation, je ne pensais pas réellement mentir … Est-ce que c’était un mensonge ? Je n’avais rien de plus à dire et j’espérais que tout allait bien, donc … Enfin peut-être que je n’avais pas la bonne vision des choses.

Je ne dis rien quand Lins signala à Ren qu’il pouvait revenir, ne bougeant pas de là où j’étais. J’en voulais toujours un peu à mon petit ami, qui en fait n’avait rien fait de mal, mais sur le coup je ne m’en rendais pas compte … Je ne répondis rien à sa question, tournant la tête vers lui pour lui jeter un regard complètement neutre pendant de coutres secondes, un peu comme si je ne le connaissais pas, avant de retourner la tête dans l’autre sens, vers Lins, lui adressant un sourire comme si de rien n’était.


« Tu vas rentrer à ton dortoir seul ? Ou tu veux que je t’accompagne, au cas où ? »

Mon but n’était pas le mettre dehors, mais il était tard et c’était sûrement mieux de dormir désormais. Alors même si j’étais une fille et lui un garçon, je lui demandais s’il ne voulait pas que je vienne avec lui, pensant que s’il faisait une mauvaise rencontre, il valait mieux être deux que tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♛ L'intello de service ♕
avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Lins Icho

∆ Age : 23
∆ Localisation : Poudlard/Londres

MessageSujet: Re: REN&JUNHO - Moshi moshi Mar 11 Fév - 23:37

Lins avait invoqué Ren en quelque sorte., lorsqu'il l'avait appelé.
Il s'était rendu compte qu'il n'y avait plus vraiment de «  tâche  » à accomplir pour garantir la sécurité de son amitié avec Junho, celle-ci le rassurant par le biais de paroles positives pour leur avenir. Il avait vraiment invoqué Ren car désormais, il n'y avait plus rien à faire ici. Il ne pouvait ni prétendre avoir la conscience tranquille ni se dire qu'il demeurerait stressé jusqu'à la fin de ses temps de par crainte de voir les chose se bouleverser de nouveau. Mais son amie et lui n'avaient plus rien sur le coeur et c'était sans doute l'objectif atteint le plus important à avoir réalisé.


Junho semblait nettement moins sous tension par rapport au tout début où tout était parti en vrille, en désastre total. Son visage décrispé soulageait la situation et Lins par la même occasion. Le Serdaigle ne négligeait pas que le fait d'avoir révélé son identité sexuelle, d'avoir eu Lins dans les pattes en pleine déprime, n'avait été qu'un véritable boom à toutes ces embrouilles embarrassantes et inutiles.

« Alors, tout va mieux ? »

L'infirmier les avait rejoint. Lins se surprenait toujours à l'entendre prononcer, à écouter une voix qu'il pensait pourtant inexistante. Mais il en oubliait le message de Ren et s'en ressaisit.

« On peut bien dire ça, on a tout dit ce qu'on avait à dire.»

Cette phrase ne pouvait pas mieux résumer ce qui se produisait de toute façon. Junho ne l'avait guère rétorqué lorsqu'il avait demandé si tous les points avaient été mis sur les i. Elle paraissait plutôt sereine et de toute évidence, le jeune homme ne désirait aucunement troubler cette sérénité.

« Tu vas rentrer à ton dortoir seul ? Ou tu veux que je t’accompagne, au cas où ? » 


« Tu dis ça à un fils d'Auror ? » dit-il avec un léger sourire.« Non ça ira, ne te tracasse pas. Je sens que vous avez besoin de rester ensemble vous deux en plus. Alors, à demain dans la Grande Salle Junho,  A plus, Ren. »


Et il sortit à pas feutrés de l'infirmerie, le coeur plus léger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Ren Minami


MessageSujet: Re: REN&JUNHO - Moshi moshi Sam 15 Fév - 15:38

Lins était enfin parti. Je ne le trouvais pas méchant, mais je devais bien avouer que l’avoir vu arriver, alors que nous avions souhaité garder notre relation secrète depuis le début, avait été légèrement gênant, voire même agaçant. Après tout, rien ne nous disait qu’il tiendrait réellement sa promesse. Tout ce que nous pouvions faire, ce fût espérer que Junho ait un ami de confiance et que celui-ci soit capable de garder notre secret, même si Junho n’était pas forcément la plus adroite des amies, que cela soit en gestes ou en paroles. Il était clair que j’allais m’angoisser bêtement à ce propos, maintenant que Lins savait pour notre relation, mais je devais faire comme si de rien n’était et garder mon calme et ma discrétion.

Une fois que le Serdaigle eût quitté la pièce, je posai mon regard sur ma petite amie : un regard sévère, bien que je l’eusse voulu plus sympathique. Je pensais bien trop et j’étais en train d’imaginer les pires scénarios maintenant que Lins était parti. D’un côté, cela n’aurait strictement pas été sa faute si nous avions été découverts par des mangemorts ou autre, mais c’était Junho qui était venue se jeter sur moi alors que j’étais parti me reposer… Je lui en voulais un peu d’avoir agi sans aucun raisonnement, c’était vraiment imprudent de sa part. Aussi, je m’adressai simplement à elle d’une voix plate.

« Tu aurais fait quoi, si ça avait été un surveillant ? »

J’avais sans doute l’air d’un homme aigri en cet instant, mais j’avais eu terriblement peur, bien plus que j’avais osé le dire devant l’ami de ma petite amie. Je fermai les yeux pendant quelques secondes, croisant le bras en repensant à ce qu’il venait de se passer. J’aurais pourtant du être heureux que rien de fâcheux ne fût arrivé… Mais non, je ne l’étais pas. Je ne voyais que le probable malheur qui aurait pu nous arriver.

_________________
How to save a life

Where did I go wrong, I lost a friend; Somewhere along in the bitterness ; And I would have stayed up with you all night; Had I known how to save a life. (The Fray)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Junho Masaka


MessageSujet: Re: REN&JUNHO - Moshi moshi Sam 15 Fév - 20:58

Si j’avais proposé à Lins de le raccompagner jusqu’à sa chambre, c’était parce que ça ne me dérangeait pas, mais quand il refusa, je ne savais pas trop si ça m’arrangeait ou si ça aurait été plutôt le contraire qui m’aurait arrangée … Est-ce que je pensais ça parce que j’étais un peu énervée à cause de Ren ? Je ne voyais pas vraiment ce que ça aurait pu être d’autre, alors oui, probablement … C’était idiot de lui en vouloir pour quelque chose de normal mais … Non, je n’en savais rien. Je souris un peu à Lins quand il me répondit, lui faisant signe de la main juste avant qu’il ne sorte en gardant mon sourire, pour lui dire aurevoir. J’espérai qu’il n’aurait pas de problème en cours de route.

Après avoir poussé un petit soupir en perdant le sourire que je m’étais forcée d’afficher quelques instants plus tôt, je me tournai vers mon petit ami, me retrouvant face à un regard plutôt … perturbant peut-être ? Je ne bougeai pas, le regardant dans les yeux, sans rien dire. Il avait l’air énervé, non ? Je n’aimais pas quand il était comme ça, en plus c’était la deuxième fois dans la même journée, mais j’étais énervée aussi, alors ce n’était pas maintenant que je m’excuserais pour quelque chose, bien que pour le moment je ne voyais pas tellement ce que j’avais fais de mal.

Malgré sa question je gardai le silence, le regardant croiser les bras. Pourquoi il était aussi énervé ? Est-ce que j’aurais pu deviner que quelqu’un viendrait en pleine nuit, la porte de l’infirmerie n’était pas censée être fermée à clé ? Et si ça avait un surveillant à la place de Lins … je ne pouvais pas savoir non plus ce que j’aurais fais. Heureusement ce n’était pas arrivé. Je sentis les larmes monter, marchant rapidement vers la pièce où nous étions avant que Lins n’arrive, lâchant la réponse la plus courte possible.


« Laisse tomber. »

C’est vrai, je n’aurais peut-être pas dû lui sauter dessus comme ça, mais est-ce que j’avais vraiment fait une erreur en pensant mon petit ami pourrait m’aider à trouver le sommeil plutôt que d’aller passer la nuit dans un coin de l’infirmerie pour trouver un semblant de protection ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Que fais tu à Poudlard ?
Ren Minami


MessageSujet: Re: REN&JUNHO - Moshi moshi Sam 15 Fév - 22:07

La question que j’avais posée à Junho était incroyablement sérieuse. Qu’aurait-elle fait si nous avions été découverts par un mangemort au lieu de son ami ? Aurait-on eu de réelles chances de nous en sortir ou nous auraient-ils causé des problèmes plus graves et plus désagréables que nous ne pouvions l’imaginer ? Je comptais sur la petite amie pour répondre à cette question assez déplaisante, mais je ne me rendais pas compte que mon regard pouvait peut-être avoir l’air menaçant. Aurais-je changé si je l’avais fait ? Sans doute que non. Junho avait été d’une grande imprudence et j’aurais aimé que, pour une fois, une seule petite fois, elle accepte de le reconnaître. Malheureusement, je ne pus que la voir partir vers la pièce annexe et, presque aussitôt, je m’indignai. J’avais passé la nuit à l’infirmerie pour m’assurer qu’elle n’avait pas de problèmes à cause de sa chute et tout ce qu’elle trouvait à faire, c’était de me remercier en s’enfuyant ainsi face à ma question !

Sans même souhaiter la bonne nuit à ma petite amie, je pris le chemin de ma chambre, quittant mon lieu de travail sans même chercher à savoir comment allait réellement Junho après cette petite rencontre avec son ami Je n’étais pas du genre à bouder facilement, d’habitude plutôt à faire semblant, mais je devais bien avouer que c’était fort, cette fois-ci. Sans compter que la personne qui aurait eu le plus de problèmes dans cette histoire, cela aurait sans aucun doute été moi ! Je fermai les yeux pendant quelques secondes, m’approchant de mon lit où je m’installai, fermant les yeux sans même penser à me changer, dans la simple idée de m’endormir et d’oublier ce qu’il venait de se passer. J’avais toujours détesté m’énerver, mais encore plus pleurer… Autant dire que pour les deux, en cet instant, c’était perdu.

_________________
How to save a life

Where did I go wrong, I lost a friend; Somewhere along in the bitterness ; And I would have stayed up with you all night; Had I known how to save a life. (The Fray)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Que fais tu à Poudlard ?
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: REN&JUNHO - Moshi moshi

Revenir en haut Aller en bas

REN&JUNHO - Moshi moshi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Upsidedown :: Poudlard :: Extérieur du Château :: Le Terrain de Quidditch-
Sauter vers: